Un guide sur le royaume désertique d’Arabie saoudite

Travel

Ceux qui aiment voyager hors des sentiers battus voudront inscrire l’Arabie saoudite sur leur itinéraire: le royaume du désert a récemment annoncé qu’il ouvrira ses portes aux touristes étrangers – ce qui représente une opportunité passionnante pour les explorateurs qui cherchent à avoir un aperçu du pays du Moyen-Orient blindé. Le but de l’initiative? Diversifier son économie loin du pétrole et ouvrir le pays aux vacanciers. C’est pour une bonne raison, car le royaume possède cinq sites du patrimoine mondial de l’UNESCO et une beauté naturelle sans limites. Aujourd’hui, 49 pays sont disponibles pour la demande de visa électronique, y compris Hong Kong. Ce grand changement a attiré des investisseurs comme Aman Resorts, qui a signé un accord pour ouvrir trois propriétés en 2023.

D’autres changements dans le secteur du tourisme comprennent la modération de l’interdiction d’habiller les femmes voyageant. On s’attend à ce qu’ils s’habillent modestement, mais n’ont plus besoin de porter les abayas qui couvrent tout. Les couples non mariés seront également autorisés à partager des chambres pendant leurs vacances, bien que cette règle ne s’applique qu’aux visiteurs internationaux.

Cette nouvelle évolution vers le tourisme est attendue depuis longtemps par beaucoup. Des trésors cachés comme le palais Al Murabba peuvent maintenant être explorés, avec l’historique Ad Dir’iyah. Planifiez votre prochain voyage en Arabie saoudite alors qu’ils ouvrent leurs côtes, ainsi que leur cœur, au monde.

Envie de royauté

(Crédit d’image: visitez l’Arabie saoudite)

le Palais Al Murabba était autrefois le domicile et la cour du roi Abdul Aziz, le fondateur de l’Arabie saoudite moderne. Il a été achevé en 1938, et l’ancien roi avait résidé dans son parc pendant 15 ans avant de décéder. La résidence et la cour de deux étages ont accueilli 32 chambres et reflètent les caractéristiques de l’architecture traditionnelle Najdi: disposées dans une structure cubique autour d’une cour centrale venteuse. Aujourd’hui, le palais abrite des souvenirs saoudiens, dont certains des effets personnels les plus anciens de l’ancien roi. Un élément intéressant à surveiller est la Rolls-Royce qui a été présentée à l’ancien roi par Winston Churchill en 1946.

Découvrez l’histoire de l’Arabie saoudite

(Crédit d’image: UNESCO)

Vous êtes-vous déjà demandé où l’Arabie saoudite a commencé? Ad Dir’iyah, berceau du premier État saoudien, est toujours accessible aujourd’hui. Les passionnés d’histoire pourront découvrir avec plaisir l’un des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO du pays et en apprendre davantage sur l’ancienne capitale du pays. Les murs de briques de boue qui abritaient autrefois une ville désertique prospère animée de commerce ont ensuite été remplacés par Riyad en 1818 en tant que nouvelle capitale de l’Arabie saoudite désormais unifiée. Les ruines sont en train d’être méticuleusement restaurées dans leur gloire d’origine dans le but de redonner vie à son héritage historique.

Laissez-vous envoûter par des vues à couper le souffle

(Crédit d’image: Oasis Travel)

Parc national d’Asir est la réponse de l’Arabie saoudite à une retraite montagneuse, avec des vues spectaculaires de toutes les directions. Il est situé au sommet de 4500 km2 de terres, englobant des chaînes de montagnes à près de 3000 m d’altitude. Le léopard d’Arabie, en danger critique d’extinction, cherche le parc comme l’un de ses derniers refuges au monde, mais il est difficile à voir par les visiteurs car il réside dans des crêtes montagneuses inaccessibles. Le parc s’étend du désert à l’est, jusqu’à la côte de la mer Rouge, et abrite plus de 300 espèces d’oiseaux. Les visiteurs sont également autorisés à organiser des pique-niques et à camper dans des zones sélectionnées.

Partez à la découverte culturelle

(Crédit d’image: King Abdulaziz Center for World Culture)

Le changement est la seule constante, et cela se reflète dans la Centre Roi Abdulaziz pour la culture mondiale. Connu des locaux sous le nom d’Ithra (traduit par enrichissement en arabe), il est devenu l’une des icônes les plus remarquables de l’Arabie saoudite. Il est conçu pour ressembler à des roches de tailles différentes s’appuyant les unes sur les autres, symbolisant la dépendance de chacune des multiples disciplines explorées dans le bâtiment. Le bâtiment de 85 000 mètres carrés et le parc de connaissances environnant de 220 000 mètres carrés est la promesse de l’Arabie saoudite vers un voyage continu d’enrichissement. Pour un bref aperçu, une visite guidée de 30 minutes est disponible pour les invités. Il comprend une visite à travers toutes les parties du Centre, certaines des installations artistiques et une compréhension générale du bâtiment et de sa création.

Tenez-vous au bout du monde

(Crédit d’image: Four Seasons)

À seulement 90 km au nord-ouest de Riyad Aux confins du monde. La destination bien nommée est une merveille géologique – une vue ininterrompue de l’horizon peut être vue au sommet de l’escarpement. Les falaises du désert s’élèvent de façon spectaculaire à plus de 300 mètres au-dessus d’un ancien lit océanique, s’étirant vers le ciel pour former un mur naturel. Mis à part le paysage à couper le souffle, des chameaux repèrent sur des sentiers bien pavés et serpentent des rivières asséchées à travers le pays. Les voyageurs peuvent choisir parmi une multitude d’itinéraires pour atteindre la falaise, mais avec des montées abruptes et des graviers lâches, de bonnes chaussures de marche sont recommandées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *