Une entreprise de l’Utah prétend avoir inventé la technologie de recherche de contacts

Dans la lutte contre Covid-19, les applications de recherche de contacts ont jusqu’à présent été largement décevantes, du moins aux États-Unis. Proposés au printemps comme un moyen d’aider à étouffer rapidement les épidémies virales en traquant les expositions potentielles à l’aide de smartphones, ils ont été retardés par des problèmes techniques, des préoccupations concernant la confidentialité et la réponse fragmentée et aléatoire des États-Unis à la pandémie. Maintenant, ils peuvent devenir embourbés dans une lutte pour les brevets.

Le défi vient de Blyncsy, un fabricant de logiciels basé à Salt Lake City qui aide les villes à collecter et analyser les données de mobilité. Au cours des dernières semaines, la société a envoyé des réclamations pour l’équivalent de 1 USD par résident aux États qui ont publié ou prévoient de publier des applications de recherche de contacts, notamment la Pennsylvanie, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud et la Virginie. La société détient trois brevets liés à la recherche des contacts. L’un d’eux, accordé en février 2019, pour «suivre les relations de proximité et leurs utilisations», décrit des méthodes de suivi de la propagation de la «contagion» à l’aide de technologies telles que le Bluetooth, le Wi-Fi et les signaux cellulaires. Les applications lancées par les agences de santé publique pendant la pandémie de Covid-19 y enfreignent, dit la société.

En avril, Blyncsy a lancé un portail permettant à d’autres de demander une licence pour sa technologie et de soumettre des plans pour un examen de la confidentialité. C’était peu de temps après que Google et Apple aient annoncé conjointement un effort pour mettre la technologie de traçage des contacts entre les mains des gouvernements des États et des États, en utilisant les fonctionnalités Bluetooth sur les smartphones des entreprises. Blyncsy n’a obtenu aucun preneur.

«Les gouvernements des États se sont engagés à déployer une solution en leur nom dans laquelle ils utilisent notre propriété sans compensation», déclare Mark Pittman, PDG de Blyncsy. Il décrit la récolte actuelle d’applications de traçage des contacts comme des efforts «de nuit» et dit que sa lutte contre les brevets est motivée par des préoccupations concernant leur confidentialité et leur efficacité, et non par une tentative de profit.

«Les gouvernements des États ont pris sur eux de déployer une solution en leur nom dans laquelle ils utilisent notre propriété sans compensation.»

Mark Pittman, PDG de Blyncsy

Pittman dit que la réclamation de 1 $ par résident, qui se traduit par 762 659 $ dans un endroit comme le Dakota du Sud (qui, notamment, a une application qui suit l’emplacement mais pas la proximité d’autres téléphones), est raisonnable. De nombreux États ont dépensé beaucoup moins que cela. Dans le Dakota du Nord et le Wyoming, les contrats pour les applications des États s’élèvent à environ 1 cent par habitant par an. Le développement de l’application de Virginia a coûté 229 000 dollars, pour une population de plus de 8 millions d’habitants.

Les experts en brevets estiment que les efforts de Blyncsy ont peu de chances de réussir. L’ampleur du brevet, couvrant pratiquement tout type de technologie de traçage de contrat impliquant des smartphones, le rendrait probablement vulnérable aux défis du US Patent and Trademark Office. Les États bénéficient également d’une large protection contre les poursuites en contrefaçon de brevet – une des raisons pour lesquelles l’entreprise poursuit plutôt des actions en justice. Mais une bagarre juridique pourrait compliquer davantage le déploiement des applications de traçage des contacts avant une recrudescence attendue des cas cet hiver.

On ne sait pas si Apple et Google, dont la technologie est au cœur de la plupart des applications de suivi des contacts, interviendront pour défendre les États ou les développeurs qui ont créé des applications. Google a refusé de commenter et Apple n’a pas répondu. Les tentatives pour joindre les représentants de l’État ont échoué.

Pittman dit qu’il n’a pas l’intention d’empêcher les États d’utiliser la technologie et que son objectif est d’obtenir un «remboursement» pour leur utilisation de la propriété intellectuelle de l’entreprise. Mais une lutte contre les brevets pourrait dissuader d’autres États d’adopter des applications, déclare Tim Brookins, le développeur des applications de traçage des contacts utilisées dans le Dakota du Nord et le Wyoming. L’efficacité des applications n’ayant pas encore été prouvée, les responsables ailleurs peuvent hésiter à signer des contrats avec des développeurs impliquant une technologie liée à un litige en matière de brevet. «Cela bloquera les nouveaux États qui déploient des applications», dit-il. Il espère qu’Apple et Google indemniseront les États et les développeurs qui utilisent leur technologie.

Tout ce que vous devez savoir sur le coronavirus

Voici toute la couverture WIRED en un seul endroit, de la façon de divertir vos enfants à la façon dont cette épidémie affecte l’économie.

En 2016, Pittman était dans un avion sur le tarmac d’Austin, au Texas, en train de regarder le film Contagion, dit-il, lorsqu’il a été frappé par l’idée d’utiliser les signaux téléphoniques pour suivre l’exposition aux maladies infectieuses. L’entreprise a rapidement travaillé pour affiner l’idée et a déposé un brevet, mais n’a pas immédiatement lancé de produit car il n’y avait pas de pandémie imminente à apaiser.

  • Pharma-Recherche Gel Main Hydroalcoolique Bidon de 5L
    Pharma-Recherche Gel Main Hydroalcoolique est un gel hydroalcoolique sans rinçage pour l'antisepsie des mains par arrêté dérogatoire.
    65,95 €
  • Adidas Les hommes adidas doivent avoir l’insigne de la sueur d’équipage de sport en noir M
    adidas Originals Mens Must Have Badge of Sport Crew Sweat Black.- Manches longues côtelée crewneck.- Ajustement régulier frappe un b confortable...
    24,95 €
  • Adidas Les hommes adidas doivent avoir l’insigne de la sueur d’équipage de sport en noir XL
    adidas Originals Mens Must Have Badge of Sport Crew Sweat Black.- Manches longues côtelée crewneck.- Ajustement régulier frappe un b confortable...
    24,95 €

Written by Naruto Uzumaki

David Tennant révèle son médecin qui demande au rejet de la BBC

Le moniteur d’oxygène dans le sang d’Apple Watch sert au «bien-être», pas à la médecine