Beau succès au Japon pour le film Mobile Suit Gundam : L’éclat de Hathaway

Gundam
Sunrise

Mobile Suit Gundam : L’éclat de Hathaway a visiblement su attirer les foules japonaises depuis sa sortie le 11 juin dernier : ce long-métrage, très attendu des fans après de nombreux reports successifs, a dépassé la barre du milliard de yen de recettes au cours de ses 38 premiers jours d’exploitation en salle.

C’est ainsi plus de 910,000 curieux qui se sont aventurés dans les salles japonaises pour découvrir l’adaptation au grand écran du roman de Yoshiyuki Tomino, le créateur de l’anime Mobile Suit Gundam. Avec un total dépassant les 1,85 milliards de yen de recette (14,2 millions d’euros), il s’agit du premier film de la franchise Gundam a dépasser la barre du milliard de yen depuis Mobile Suit Gundam : Char contre-attaque en 1988. Mobile Suit Gundam : L’éclat de Hathaway est arrivé troisième au box-office au cours de son week-end de sortie au Japon. Sa version blu-ray s’est quant à elle écoulée à plus de 90,000 exemplaires.

Si Mobile Suit Gundam : L’éclat de Hathaway ne s’est pas frayé un chemin dans les salles françaises, le long-métrage de Sunrise a toutefois bel et bien atteri en France à travers une sortie remarquée sur le service de SVoD Netflix. Après avoir mis en ligne la trilogie originale de films Mobile Suit Gundam et Char Contre-Attaque, Netflix a capitalisé une nouvelle fois sur le succès de la franchise et distribuant Mobile Suit Gundam : L’éclat de Hathaway chez nous – avec doublage français en prime.

Mobile Suit Gundam : L’éclat de Hathaway est une suite directe du film Mobile Suit Gundam : Char contre-attaque, se déroulant quelques années après la conclusion finale ayant causé la disparition d’Amuro Ray et de Char Aznable, les deux protagonistes stars de l’anime original de 1979. Si le duché de Zeon ne semble plus être une menace pour la stabilité du régime de la Fédération terrienne, un groupe de terroriste nommé Mafty aux idéaux semblables sème toutefois le trouble à travers le système solaire.

Déterminés à vouloir forcer l’humanité à quitter la Terre pour l’espace et ainsi sauver son environnement, ces terroristes inspirent d’autres groupes armés revendiquant leur appartenance à Mafty dont le leader reste secret aux yeux du public et des autorités. Toutefois, une succession d’évènements lèvera le voile sur l’homme derrière l’organisation : il s’agit de Noa Hathaway, fils du illustre capitaine Bright Noa ayant mené la folle épopée du vaisseau spatial White Base une décennie auparavant.

Written by Ben Kenobi

Dragonball

On en apprend plus sur le nouveau film Dragon Ball Super: Super Hero

Bladerunner

L’anime Blade Runner: Black Lotus dévoile ses premières images