Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Visual Japan Summit 2016: Yoshiki rend au VK sa noblesse (live report)

Visual Japan Summit 2016: Yoshiki rend au VK sa noblesse (live report)

Aurélie Vandecasteele 09:45 - 30 octobre 2016

Le festival « Visual Japan Summit » 2016 s’est achevé dimanche dernier. L’événement, programmé sur trois jours et coordonné par l’un des seigneurs du genre, Yoshiki lui-même, a offert une vitrine diversifiée et prestigieuse au mouvement Visual Kei.

On pourra dire qu’il n’aura pas chômé ces dernières semaines. Entre ses déplacements hebdomadaires aux quatre coins du globe pour la projection du documentaire « We are X » et l’orchestration du festival « Visual Japan Summit », Yoshiki est actuellement au cœur de l’actualité musicale et de l’action. Une hyperactivité qui s’est ressentie au cœur même de son équipe ; les dernières invitations à la presse ont été envoyées – de nuit ! - douze heures avant le début de l’événement ! Une opportunité qui nous a permis de dépêcher deux reporters d’un jour sur place pour une journée, et de goûter à cette première édition du « Visual Japan Summit ».

 

Visual Japan Summit

 

Une ode à Yoshiki et X JAPAN

 

X Japan Maitres à bord

X Japan, maîtres à bord. © VISUAL JAPAN SUMMIT 2016 Powered by Rakuten.

 

Le festival signait, notamment, le retour de X Japan sur scène, après une pause due à l’état de santé du guitariste PATA. Si X JAPAN était bien entendu la tête d’affiche légitime et attendue de ces trois jours de festival, la line up offrait un large et impressionnant éventail de groupes, allant des légendes LUNA SEA, GLAY, KIYOHARU, HYDE x YOSHIKI pour ne citer qu’elles, aux indispensables SID, MUCC, LMC, A9, Versailles, PLASTIC TREE… en passant par des groupes plus récents et très appréciés : ROYZ, Golden Bomber, NOCTURNAL BLOODLUST et de très nombreux autres.* (Line up et programme : http://visual-japan.com/artist).

 

Nocturnal Bloodust

Nocturnal Bloodlust a suscité un énorme engouement dans la salle. © VISUAL JAPAN SUMMIT 2016 Powered by Rakuten.

 

En début de chaque journée, la part belle était faite aux nouveaux venus, donnant un très beau tremplin à des groupes moins en vue, dont certains plutôt surprenants. Tous rendent un vibrant hommage à leur hôte, Yoshiki. L’objectif de ce dernier était, très clairement, d’illustrer toutes les facettes du visual kei, en réunissant des formations de tous les styles et toutes les générations. Comme il le précisait lors de sa conférence de presse préalable, l’événement avait pour but de célébrer les 30 ans du mouvement VK, qui a indubitablement marqué tant au Japon qu’à l’international.

Sur place, les règles sont strictes, pour les journalistes comme pour le public : pas de photos. Ni des concerts, ni de la salle, ni de l’ambiance. L’on se contentera des photos officielles (visibles dans cet article), comme il en est d’usage au Japon pour ce type d’événements. A l’issue du festival, notre tentative d’obtenir un bref commentaire de l’équipe organisationnelle quant à la satisfaction globale a poliment été rejetée. Nous n’en saurons donc pas plus et nous contenterons des ressentis de nos deux jeunes reporters sur place, Amélie la Française et Louise la Belge. « Les moyens sont impressionnants. Quatre écrans géants sont disposés aux 4 coins de la salle, 3 scènes pour que les concerts s'enchaînent sans interruption, de nombreuses caméras, un son et des jeux de lumière superbes», indique Amélie. Louise se rendait au Japon pour la première fois. « Quand on n’est pas habitué à l’ambiance des live au Japon, le « Visual Japan Summit » est surprenant à bien des aspects et très différent de ce que l’on voit en Europe. Le plus flagrant : la taille du festival. Dans cette salle gigantesque étaient disposées 3 scènes, utilisées à tour de rôle, laissant le temps aux groupes de préparer leurs passages. Le public voyageait d’une scène à l’autre. Dans la salle, des écrans géants permettaient à tous et toutes de profiter au maximum des performances, même si l’on n’avait pas la chance d’être proche de la scène. Dans les déplacements de foule, pas précipitation, de bousculades ou autre. Il y avait un certain respect que je ne connais pas souvent lors de concerts européens. Le timing est respecté, et les prestations techniques (son/lumière) impeccables. La maîtrise est partout. » Timing respecté à tel point que certains groupes ont joué les dernières secondes de leur set derrière un rideau, pour l’anecdote. Seule la tête d’affiche s’est autorisée des écarts horaires, mais quand on aime on ne compte pas, et au vu du nombre de fans présents pour les groupes de fin de journée, nul doute que l’amour y était.

 

Psycho Le Cemu

Psycho Le Cemu était très attendu et n’a pas déçu,

tant dans la mise en scène que dans les costumes et la prestation.

Certainement l’un des points d’orgue du vendredi. © VISUAL JAPAN SUMMIT 2016 Powered by Rakuten.

 

En termes de prestations, impossible de relater chaque concert, puisque pas moins de vingt artistes se produisaient chaque jour. Globalement, une qualité indéniable. Un fil rouge également : chaque groupe remercie Yoshiki de l’invitation, et l’hommage se poursuit via les prestations scéniques, comportant de nombreux cosplays de X JAPAN. Lors du concert de DAIZY STRIPPER, les guitares de hide se trouvent sur scène, et l’hommage du chanteur particulièrement émouvant. « C’est hide qui m’a appris à faire de la musique. (…) Faisons en sorte que le visual kei soit éternel, protégeons-le ».

Le succès incontestable de l’événement, certes porté par son leader et de nombreux groupes phares, prouve que le mouvement VK au Japon n’a pas perdu ses couleurs, et continue de faire rêver des milliers de fans.

 

Aurélie Vandecasteele, avec Amélie Wojtasiak et Louise Seynaeve. 

Remerciements particuliers à INDIVISUAL, en charge de la presse. 

 

hide

hide with Spread Beaver. Les hommages se sont multipliés. © VISUAL JAPAN SUMMIT 2016 Powered by Rakuten.

 

*14 octobre : LUNA SEA、GLAY、ユナイト、CLØWD、lynch.、Psycho le Cému、LADIES ROOM、GARGOYLE、TOKYO YANKEES、NOCTURNAL BLOODLUST、DaizyStripper、HERO、BY-SEXUAL、かまいたち、Anli Pollicino、VANIRU、SPEED OF LIGHTS、X-SUGINAMI、BEAST、yukihiro(L’Arc~en~Ciel)
15 octobre : X JAPAN、GLAY、HYDE × YOSHIKI、hide with Spread Beaver、シド、カメレオ、VALS 、Plastic Tree、A9、R指定、LM.C、DEZERT、ASH DA HERO、FEST VAINQUEUR、摩天楼オペラ、heidi.、The THIRTEEN、defspiral、グリーヴァ、ALDIOUS
16 octobre : X JAPAN、LUNA SEA、清春、ゴールデンボンバー、MUCC、Angelo、己龍、vistlip、cali≠gari、Royz、DIAURA、THE SLUT BANKS、ダウト、Versailles、THE MICRO HEAD 4N'S、NoGoD、ゴシップ、ぞんび、Mumiy Troll

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company