Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

L’ESCAMOTEUR : un bar mystérieux [KYOTO]

L’ESCAMOTEUR : un bar mystérieux [KYOTO]

Yuuki K 10:00 - 04 novembre 2016

En plein cœur de Kyoto, se trouve un tout petit bar où vous pouvez déguster de délicieux cocktails voire des élixirs qui vous permettront peut-être de réaliser vos vœux. Quand un magicien français monte un bar à Kyoto, cela donne l’Escamoteur ! Mais ce lieu ne peut se dissocier de l’histoire de son fondateur, Christophe ROSSI. * Attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

L’escamoteur, ce n’est pas qu’une œuvre d’Art de Jérôme BOSCH mais c’est surtout dans la langue française un ancien terme qui était employé pour désigner un illusionniste ou un magicien. Dorénavant, l’escamoteur est également synonyme d’un bar intimiste au cœur de Kyoto, dont le nom prend tout son sens une fois que vous y mettez les pieds.

 

 

C’est en plein Kyo No Tanabata, et donc en plein été qu’une partie de l'équipe de Japan FM s’est retrouvée dans la capitale culturelle du Japon, Kyoto. Sur recommandation, on décide de nous rendre dans un bar, dont on nous dit qu’il est tenu par un français et qui nous réservera un peu de magie ! Que faire lorsqu’on est touriste et/ou expatrié à Kyoto et qu’on veut profiter de notre soirée à se détendre ? On se renseigne au préalable ou on déambule dans les rues à la recherche d’un endroit accueillant ou encore on obtient les recommandations de connaisseurs. C’est ainsi que l’on peut se retrouver face à un petit immeuble en briques sur lequel s’affiche le nom d’un bar, l’Escamoteur symbolisé par un chapeau haut-de-forme. Amateurs de cocktails de qualité, on peut vous garantir que vous ne serez pas déçus du voyage, car une fois arrivé au bar par les escaliers, vous êtes transportés dans un autre univers ! Un voyage dans lequel vous embarque Christophe ROSSI, le fondateur de l’Escamoteur. Ce dernier a monté un bar incroyable, tout comme l’histoire de son propriétaire l’est. Car l’histoire de ce jeune lieu ne pouvant se séparer de celle de son créateur, celui-ci nous a raconté son parcours étonnant. Venu de Marseille, Christophe ROSSI s’est intéressé non pas particulièrement au Japon mais à l’Asie en général et notamment les arts martiaux ainsi que le sitar, et c’est d’ailleurs en Inde qu’il s’expatrie d’abord. Son intérêt pour le Japon lui est venu bien plus tard, lorsqu’il rencontre une femme japonaise dont il tombe amoureux et qu’il suivra jusqu’au Japon dans les années 2000. Christophe ne parle alors pas la langue, mais en autodidacte qu’il est depuis toujours il apprend à parler à l’écoute puis pour gagner sa vie devient musicien de sitar. C’est bien la passion qui l’entraîne puisque des années plus tard, c’est par sa passion depuis tout petit de la magie qu’il devient magicien professionnel, toujours au Japon ! Il y fait des représentations un peu partout dans le pays. Alors comment passe-t-on de magicien à propriétaire de bar ? Et bien, une volonté d’évoluer pour Christophe. Il y a quelques années, nous raconte-t-il,  il commence à se préparer des cocktails chez lui, plutôt que de s’ouvrir une bière, il apprend alors tout seul à en réaliser, et se découvrant une passion pour l’art du cocktail, il décide sa reconversion professionnelle et de fonder son propre bar. Pour mieux perfectionner cet art et donner une réelle chance à son projet de bar, Christophe est alors aidé de son ami Vincent ROUX, lui aussi barman, et c’est sous les conseils d’un maître japonais qu’il apprend les techniques japonaises du bar, puis sous les conseils d’un autre professeur qu’il apprend les techniques américaines [Edit du 07.11.2016: précision apportée par Christophe Rossi: c'est son ami Vincent Roux qui a été son second professeur, et qui lui a donc appris les techniques américaines, et le nom du maître japonais Yo Yamagata]. Le projet de l’Escamoteur est là, mais la route est encore longue pour que le bar voie le jour. Non pas parce que Christophe est un étranger au Japon,  et à ce sujet l’intéressé explique qu’il n’a pas vraiment ressenti de difficultés, concernant les démarches administratives par exemple, à ce titre. En revanche, le chemin est bel et bien semé d’embuches mais nul n’en déplaise, Christophe est motivé, et il a surtout une bonne étoile qui veille sur lui car de nombreux amis croyant en son idée, des locaux comme dans le monde entier, l’ont aidé à concrétiser ce rêve.

 

La transformation étonnante d’un local vide à l’Escamoteur :

 

 

Résultat un excellent bar, qui loin de ne proposer que de simples cocktails, vous offre une certaine expérience qui vous enverra vers une époque révolue tant grâce à leur menu qu’aux ustensiles servant à réaliser les cocktails et au décor ! Un décor enchanteur choisi avec soin et qui participe à la magie des lieux. Mais l’Escamoteur est aussi synonyme de bonne humeur grâce aux barmen  et aux clients, venus aussi de partout dans le monde.

 

 

Désormais le bar est ouvert depuis presque deux ans, et les clients, de passage comme des habitués, se pressent devant Christophe et ses barmen pour réclamer absinthe, divins cocktails ou encore de mystérieux élixirs. A tel point, que les critiques positives ne cessent de pleuvoir tant et si bien qu’aujourd’hui avec moins de 10 places assises, l’Escamoteur est devenu un des meilleurs bars du pays selon les notes et avis déposés par les clients sur internet ! Et s’il y avait une moralité à tirer de cette histoire, elle serait la suivante : quel que soit son rêve, il ne faut pas abandonner tant qu’on n’a pas tout essayé.

 

 

L’Escamoteur : 138-9 Saisekidori, Shijosagaru, Saitocho, Shimogyo-ku, Kyoto-shi

Ouvert tous les jours dès 20h. Fermé les lundis.

 

Photos : ©L’Escamoteur.

Nos remerciements à Christophe Rossi ainsi qu’à Shinichi Osawa aka Mondo Grosso qui nous a conseillé ces lieux.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company