Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

TEAMLAB à Londres : rencontre avec Toshiyuki INOKO

TEAMLAB  à Londres : rencontre avec Toshiyuki INOKO

Yuuki K 12:45 - 31 janvier 2017

A l’occasion d’une exposition d’œuvres inédites du teamLab au Pace London à Londres, Japan FM est partie à la rencontre de son fondateur, Toshiyuki INOKO, et a cherché à en savoir davantage sur le teamLab.

Depuis le début, en 2001, Toshiyuki INOKO avait en tête de fonder un collectif où se mêleraient différents spécialités pour produire des œuvres d’art. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce collectif artistique, une société également, a été nommé teamLab. Pari réussi puisque plus de 15 ans après sa création, le monde du numérique a énormément évolué, internet est accessible à tous et teamLab comporte désormais environ 400 membres et ne s’arrête plus de parcourir le monde et de faire découvrir des œuvres digitales surprenantes et interactives. L’exposition « Transcending Boundaries » qui se tient à Londres en est de nouveau le reflet. Après nous avoir émerveillé avec l’exposition « DMM Planets Art » et son « Wander through the Crystal Universe» l’été dernier à Tokyo ou encore sa « Forêt aux Lampes Résonnantes – Un Tracé» en verre de Murano présenté à Paris durant Maison & Objet en septembre 2016, le collectif persiste dans l’interactivité et continue d’enchanter.

 

« Dark Waves », teamLab, 2016 ©Japan FM 2017

 

Derrière leurs œuvres, il faut comprendre aussi qu’une des motivations du collectif est de tenter d’insuffler de nouvelles valeurs à la société en proposant une nouvelle perspective à travers des installations digitales et interactives. Ces installations artistiques sont une réponse de Toshiyuki INOKO, anticonformiste,  mais aussi de l’ensemble du teamLab face à un constat d’une société dont le fondateur estime que « les règles prévalent sur l’humain, leur donnant moins de liberté ». Et si l’ensemble du teamLab semble en accord, c’est aussi parce que Toshiyuki INOKO a fondé ce collectif avec ses amis de longue date, en atteste notamment la présence à ses côtés de Takashi KUDO, en charge de la relation presse, et ami du fondateur depuis l’université ! En s’immergeant dans l’exposition « Transcending Boundaries », on comprend un peu mieux ce que souhaite le teamLab. Si on peut s’imaginer que le teamLab nous fait l’apologie du digital, ce n’est pas tout à fait faux, mais ce n’est pas tout à fait vrai non plus ! Il s’agit surtout d’accepter la présence des nouvelles technologies, du digital sans pour autant que tout lien soit rompu entre les individus, au contraire, le digital est là pour nous reconnecter entre nous et supprimer les « frontières ». C’est le constat que nous avions fait déjà lors des précédentes expositions du teamLab et c’est ce que cherche à montrer cette nouvelle exposition londonienne, « Transcending Boundaries » grâce à une grande pièce dans laquelle sont installées plusieurs œuvres digitales du teamLab qui interagissent entre elles ! Les œuvres cherchent les limites de l’espace artistique et vont au-delà du cadre physique, à l’image de « Universe of Water Particles, Transcending Boundaries » ou encore « Flowers and People, Transcending Boundaries – A Whole Year per Hour » pour « transcender les frontières », de sorte à interagir avec les spectateurs et les œuvres digitales connexes comme « Enso ». Le monde tel que le teamLab le voit n’a peut-être pas alors à avoir de frontières ?

 

Portrait de Toshiyuki INOKO, fondateur du teamLab, devant « Universe of Water Particules, Transcending Boundaries », teamLab, 2016 ©Japan FM 2017

 

Lorsqu’on demande à Toshiyuki INOKO une piste sur les projets futurs du teamLab, et si une participation artistique pour les Jeux Olympiques de Tokyo serait d'actualité, finalement c’est peu étonnant qu’il nous réponde ne  pas être intéressé par ce genre de projets ! En revanche, le teamLab est toujours très motivé à l’idée d’une grande exposition en France, et pourquoi pas lors de « Japonismes 2018 » ? Son fondateur nous dit qu’il serait ravi de proposer une énorme installation si le teamLab était appelé à participer, que ce soit pour cet évènement ou pour une autre occasion, d’autant que Toshiyuki INOKO et Takashi KUDO clament en choeur « We love France » (en français, « nous aimons la France »)!

 

On vous recommande d’être vêtu de blanc pour profiter pleinement de l’installation « Flowers Bloom on People », teamLab, 2017. Lorsqu'il n'y a personne, cette salle est obscure, les fleurs n'apparaissant que lorsque des personnes rentrent dans la pièce.  ©Japan FM 2017

 

 

Détails de l’exposition dans votre agenda.

Photos : ©Japan FM 2017, remerciements au teamLab.

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company