Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Une « TOKYO STORY » à l’Atelier Blancs Manteaux

Une « TOKYO STORY » à l’Atelier Blancs Manteaux

Yuuki K 14:08 - 17 janvier 2018

A voir jusqu’au 23 janvier à l’Atelier Blancs Manteaux à Paris, une exposition dédiée à Tôkyô rappelle ses « charmes et ses valeurs » à travers un court-métrage et l’exposition de Yukino OHMURA.

Pourquoi Tôkyô fascine tant de personnes au point que la capitale japonaise attire chaque année davantage de monde ? Ce n’est pas un secret, le Japon a pour objectif d’attirer 40 millions de touristes par an d’ici 2020, année des Jeux Olympiques, bénéficiant actuellement d’une fréquentation record de près de 29 millions de touristes en 2017 ! Parmi ces touristes, plus de 250 000 Français, un chiffre également en progression. Si nous ne sommes pas en mesure de vous détailler les touristes par région, l’objectif de Tôkyô semble d’agir comme un pôle d’attraction et à partir duquel les touristes découvriraient le pays. Ainsi, afin d’attirer encore plus de touristes, et notamment de Français, la métropole de Tôkyô vous invite à découvrir, à Paris, les charmes de la capitale japonaise. Avec « Tokyo Story », elle veut faire référence au sémiologue français Roland BARTHES, qui publiait en 1970, après plusieurs voyages au Japon, « L’Empire des signes ». L’auteur y décrivait alors ses propres impressions après s'être confronté aux nombreux signes qui composent le Japon, à travers son écriture, ses symboles, l’agencement de sa capitale ou encore ses codes. Roland BARTHES y estime alors que « le signe japonais est fort » sans « jamais [être] rationalisé » tout en étant à la fois  « vide : son signifié fuit, point de dieu, de vérité, de morale au fond de ces signifiants qui règnent sans contrepartie. » (quatrième de couverture de « L’Empire des sens », aux éditions Seuil). Une référence aussi au titre anglais d’un des chefs-d’œuvre du réalisateur  Yasujirô OZU, « Tokyo Monogatari », dans lequel un couple de retraités rend visite à ses enfants à Tôkyô. « Tokyo Story » cherche alors à rappeler ou à indiquer aux visiteurs que, bien que Tôkyô soit une des plus villes les plus peuplées et une des plus visitées du monde, et malgré le temps qui passe et sa modernité, elle demeure une ville qui a sa propre philosophie, où le « old meets new » (« la tradition rencontre la modernité »). Le court-métrage produit par Augment5 va dans ce sens, montrant tour à tour des scènes actuelles du quotidien dans la capitale nipponne comme des images anciennes, d’archives.

 

« Tokyo Station », Yukino Ohmura, exposition « Tokyo Story », Atelier Blancs Manteaux ©2018 Japan FM

 

« Tokyo Story » c'est aussi l’exposition des tableaux de Yukino OHMURA, dont il s’agissait de la première exposition à l’étranger, et qui se demande ce que peut ressentir le spectateur face à ses œuvres, à la fois illusion et vérité. De loin, ses œuvres ont bien l’illusion des photographies prises de nuit, de près il est évident qu’il s’agit de gommettes.  Yukino OHMURA recrée en effet des paysages nocturnes  de la capitale à l’aide de simples gommettes de couleurs et c'est ainsi que l'artiste a été remarquée médiatiquement il y a quelques années  ! Et pour nous plonger dans l’ambiance nocturne de Tôkyô, l’artiste reproduit des lieux emblématiques de la capitale par les lumières qu’ils dégagent la nuit, comme les illuminations de Noël de Marunouchi (« Tokyo Illumination »), ou le « Rainbow Bridge » dont Yukino OHMURA achevait la réalisation lors d’une performance live à l’inauguration de « Tokyo Story », ou encore le célèbre croisement de  « Shibuya » !

 

« Shibuya », Yukino Ohmura, exposition « Tokyo Story », Atelier Blancs Manteaux ©2018 Japan FM

 

 

« Rainbow Bridge », work in progress, Yukino Ohmura, exposition « Tokyo Story », Atelier Blancs Manteaux ©2018 Japan FM

 

Si cette exposition est consacrée à Tôkyô, vous y verrez aussi d’autres œuvres de Yukino OHMURA représentant d’autres villes japonaises comme « Kanazawa » ou encore  une vue sur la Tour marine de Yokohama. Et de partir de l’Atelier Blancs Manteaux sans être en mesure de pouvoir répondre exactement à notre question de départ mais avec le désir  de (re)partir à Tôkyô.

 

« Tokyo Illumination », Yukino Ohmura, exposition « Tokyo Story », Atelier Blancs Manteaux ©2018 Japan FM

 

« Tokyo Story » jusqu’au 23 janvier 2018

à l’Atelier Blancs Manteaux : 38 rue des Blancs Manteaux 75004 Paris

 

Photo : exposition « Tokyo Story » ©2018 Japan FM.

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company