Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

150 KAGOSHIMA et TOKYO TESHIGOTO : deux labels artisanaux à Paris

150 KAGOSHIMA et TOKYO TESHIGOTO : deux labels artisanaux à Paris

Yuuki K 16:07 - 25 janvier 2018

Le département de Kagoshima et la ville de Tôkyô ont fait découvrir leurs artisanats lors du dernier salon Maison & Objet, et à travers une exposition-vente à The Japan Store ISETAN MITSUKOSHI à Paris jusqu’à ce samedi pour le premier et jusqu’en mars pour le second !

Après l’apparition en France d'un espace dédié à DENSAN, regroupant le meilleur de l’artisanat japonais dans chacun des 47 départements du pays, les départements et les villes lancent leur propre label pour promouvoir leurs spécialités artisanales locales, à l’instar de la porcelaine d’Arita qui avait célébré ses 400 ans en 2016 avec le projet ARITA 400.

 

150 KAGOSHIMA

 

Le gouverneur de Kagoshima, Satoshi MITAZONO, est venu jusqu’en France pour présenter 150 Kagoshima le 18 janvier 2018 à la MCJP, capture écran via @japan_fm

 

La première fois que le département de Kagoshima est venu jusqu’en France, c’était il y a 150 ans lors de l’Exposition Universelle à Paris en 1867, tout comme la porcelaine d’Arita. A l’époque, le système des 47 départements (ou préfectures) n’existaient pas et Kagoshima s’appelait alors province de Satsuma. C’est donc afin de marquer l’anniversaire de cette première venue en France que le département de Kagoshima lance le projet 150 Kagoshima et revient à Paris. Et si de nos jours, certains ont entendu parler de ce département grâce à la renommée de son bœuf, élu meilleur bœuf wagyû du Japon lors des Wagyû Olympics en 2017, le département de Kagoshima brille aussi à travers son artisanat. Lors de leur venue en 1867, c’était l’occasion de faire découvrir leurs savoir-faire et leur art de vivre, ainsi, afin de marquer cet anniversaire, ce sont 15 sociétés artisanales qui sont présentées à Paris. 15 sociétés représentants le travail manuel des objets du quotidien ou de décoration, que ce soit de la soie, du bois, la poterie ou encore le cuir. Nous avons ainsi repéré des objets de tous les jours en bois, à la fois raffinés et simples, et sans produit chimique comme des mugs chez Akihiro Woodworks ou comme des cuillères ou des bougeoirs simples mais originaux de Guri Wood Design.  

 

Différents artisans travaillant sur le bois sont exposés, sur la droite des cuillères et des bougeoirs en bois Guri Wood Design, ici à The Japan Sore ISETAN MITSUKOSHI ©2018 Japan FM.

 

A défaut d’acheter ces objets artisanaux, on vous conseille d’y faire un tour ne serait-ce que pour contempler ces sublimes masques inspirés des menpô de samouraï par Takahiro KOGA, qui, s’ils ne sont peut-être pas utiles dans votre quotidien, constituent de beaux objets décoratifs.

 

Des masques décoratifs par Takahiro KOGA, exposés ici à The Japan Store ISETAN MITSUKOSHI,  à orner chez soi. ©2018 Japan FM.

 

A voir jusqu’au 27 janvier 2017 à The Japan Store ISETAN MITSUKOSHI à Paris (RDC de la MCJP).

 

TOKYO Teshigoto

 

Bien que la ville de Tôkyô soit une ville extrêmement moderne et dynamique, la tradition demeure bel et bien ainsi que son artisanat local, héritage de l’ère Edo ! C’est autour de la création d’un label, TOKYO Teshigoto (comme « travail manuel ») que l’artisanat de la capitale japonaise est promue à travers le monde.  Et l’artisanat local n’a rien à envier au reste du pays voire même de grandes maisons de luxe internationales en atteste les objets de verre de style Edo Kiriko. Si on retrouve des objets décoratifs inspirés des guerriers japonais dans 150 Kagoshima, TOKYO Teshigoto n’est pas en reste avec Tadayasu, atelier réalisant des armures de l’ère Edo,  et qui détourne aussi l’armure des guerriers japonais en version miniature pour poupées, mais aussi pour en faire des cache-bouteille somptueux.

 

Cache-bouteille Tadayasu ©2018 Japan FM.

 

Outre ces luxueux objets, il y a une autre bonne raison de se rendre à cette exposition-vente, c’est la présence des cordes tressées kumihimo. Vous vous souvenez, le ruban tressée que porte Mitsuha pour nouer ses cheveux ou porté par Taki en bracelet dedans le film d’animation « Your Name. / Kimi no na wa » ? Si le kumihimo est une forme de tressage traditionnelle du Japon, le film à succès de Makoto SHINKAI a contribué à une nouvelle popularité de cet artisanat et à de nouvelles formes d’utilisation, auparavant surtout destiné à permettre de fixer le nœud du obi (ceinture pour kimono). Vous retrouverez donc des accessoires à partir de ce tressage traditionnel comme des bracelets mais aussi des stylos de bureau par Ryukobo.

 

Kulis kumihimo urushi Pen par Ryukobo, à The Japan Store ISETAN MITSUKOSHI à Paris. ©2018 Japan FM.

 

Lors de l'inauguration de l'exposition-vente Tokyo Teshigoto, l'artisan Ryuta Fukuda était présent pour faire une démonstration de kumihimo à The Japan Store ISETAN MITSUKOSHI à Paris. ©2018 Japan FM.

 

A voir jusqu’au 17 mars à The Japan Store ISETAN MITSUKOSHI à  Paris (RDC de la MCJP).

 

Photo : ©2018 Japan FM.

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company