Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Tatsuya YAMAGUCHI démissionne de TOKIO après un scandale

Tatsuya YAMAGUCHI démissionne de TOKIO après un scandale

Yuuki K 12:17 - 02 mai 2018

Il y a une semaine, la presse japonaise révélait que Tatsuya YAMAGUCHI avait contraint une jeune fille de 16 ans à une « indécence forcée ». Chose rare, ce scandale a poussé Johnny KITAGAWA à s’excuser publiquement et le principal concerné à démissionner.

Les TOKIO continueront leur route à 4 membres ! C’est en effet lors de la conférence de presse de ce 2 mai que Tatsuya YAMAGUCHI a déclaré : « Je vais quitter TOKIO. Je suis responsable d’avoir nuit à TOKIO. ».  Tout commence le 25 avril dernier quand la  presse révélait que Tatsuya YAMAGUCHI, 46 ans et bassiste du groupe TOKIO, avait dû s’expliquer devant les procureurs suite à une enquête de police le suspectant d’avoir incité une jeune fille de 16 ans « à avoir un comportement indécent ». Le Johnny’s, très alcoolisé, aurait ramené à son domicile cette jeune fille après l’avoir rencontrée sur l’émission de la NHK  auquel il participe « R no Hosuku », durant le mois de février. Il l’aurait ensuite incité à boire beaucoup d’alcool, ce qui est légalement interdit dans ce pays avant l’âge de la majorité, avant de l’obliger à l’embrasser. Cette révélation avait alors été suivie le 26 avril d’une première conférence de presse réunissant tous les membres de TOKIO, et durant laquelle Tatsuya YAMAGUCHI est revenu sur les faits, en pleurs, expliquant qu’il avait des problèmes d’alcool puisqu’il avait été quelques temps à l’hôpital au mois de janvier « pour reposer [son] foie »  et que  « l’agence [lui] avait dit de ne pas trop boire », et s’excusant : « Je m’excuse du fond de mon cœur envers la victime. » ajoutant : « Je vais passer mes jours à réfléchir à mes actions et prier pour qu’un jour la victime, sa famille et ses amis puissent trouver la paix et retrouver leurs vies d’avant. ». Cette déclaration avait alors été suivie d’excuses individuelles de la part de chacun des 4 autres membres de TOKIO. Ce jour-là, Tatsuya YAMAGUCHI était suspendu pour une durée indéterminée de toutes activités. Il révèle toutefois durant cette conférence de presse que la jeune fille avait accepté un accord, c’est probablement pour cette raison que ce 1er mai, les procureurs avaient annoncé avoir laissé tomber les charges contre le musicien.

 

Jusqu’à cette nouvelle conférence de presse ce 2 mai du groupe TOKIO, sans le principal concerné, qui annonce officiellement la démission de Tatsuya YAMAGUCHI. Avec un précédent, car la veille, c’est le président de Johnny & Associates, Johnny KITAGAWA lui-même, qui s’est excusé et a fait savoir par communiqué de presse : « [qu’il était] prêt à faire le maximum pour retrouver la confiance [du public] », renouvelant sa confiance à l’égard de tous ses protégés et les 4 autres membres restant de TOKIO : « Je porterai moi-même la responsabilité de tous les Johnny’s en tant que « parent » et je continuerai à les soutenir afin qu’ils grandissent en tant que personne dans le futur. ». Une déclaration rare de la part du fondateur de l’agence, cette dernière ne publiant qu’un communiqué officiel qu’en cas d’affaire grave, mais il s’agit d’un geste finalement peu surprenant. Car avant le scandale, TOKIO travaillait comme ambassadeur pour promouvoir les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. L’enjeu étant bien trop important, et les Johnny's semblant depuis peu vouloir s'internationaliser ou du moins s'ouvrir au monde, cela explique la démarche du président des Johnny’s et, malgré l’abandon des poursuites, la démission de Tatsuya YAMAGUCHI. En revanche, rien n’indique pour l’heure si TOKIO continuera à être l’ambassadeur spécial de Tokyo 2020.

 

Sources : Arama !Japan, The Japan Times.

Photo : Tatsuya Yamaguchi en larmes lors de la conférence de presse qui a suivi la médiatisation de son affaire via The Japan Times ©Yoshiaki Miura

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company