Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

« SENSES » un film en trois parties de Ryûsuke HAMAGUCHI

« SENSES » un film en trois parties de Ryûsuke HAMAGUCHI

Yuuki K 16:29 - 14 mai 2018

Pour la première fois en France, un film de Ryûsuke HAMAGUCHI sort dans nos salles de cinéma. Pas des moindres, puisqu’il s’agit de « Senses », 5 longs-métrages diffusés en 3 parties, dont la dernière, « Senses 5 » sort sur grand écran ce 16 mai.

« Senses » ou de la difficulté à exprimer ce qu’on ressent. Originellement titré « Happy Hour » (ハッピーアワー),  le film avait été présenté dans divers festivals : Locarno, où les 4 actrices principales, qui n’avaient par ailleurs aucune expérience en ce domaine auparavant, ont toutes reçu un prix d’interprétation. Puis à Kinotayo à Paris, où le film reçoit un Soleil d’Or. Il faut comprendre que le scénario de « Senses », à l’image de scènes dans ce film, a été construit grâce à des ateliers d’improvisations ! Tout commence après le drame du 11 mars 2011, lorsque le réalisateur décide d’aller à la rencontre des victimes du tsunami et réalise qu’en se sentant écoutées, ces personnes s’autorisaient à exprimer leurs sentiments. Ce qui pour la plupart des Japonais relève de l’exploit tant ces sentiments sont de l'ordre de l'intime ! C’est donc à partir de ce constat qu’en 2013 Ryûsuke HAMAGUCHI organise des ateliers d’improvisation sur plusieurs mois pour écrire le scénario de « Senses ».

 

SENSES 1

Senses de Ryûsuke Hamaguchi, via Art House

 

Résumé officiel : A Kobe, au Japon, quatre femmes partagent une amitié sans faille. Du moins le croient-elles : quand l’une d’entre elles disparaît du jour au lendemain, l’équilibre du groupe vacille. Chacune ouvre alors les yeux sur sa propre vie et comprend qu’il est temps d’écouter ses émotions et celles des autres.

 

 

Dans « Senses », nous prenons donc le temps de suivre le quotidien de ces 4 amies qui, à travers leurs quotidiens et leurs problèmes posent le thème suivant : « comment pouvons-nous exprimer honnêtement nos sentiments dans notre société ? ». Une question qui pourrait paraître étrange dans notre société française, mais à laquelle il est plus complexe de répondre au regard de la société japonaise. Et puis  « Senses » met à l’honneur des femmes !  Bien que le réalisateur n’ait pas eu l’intention de traiter des relations hommes-femmes, « Senses » attire l’attention sur une société toujours très patriarcale dans laquelle les femmes n’ont droit qu’à peu d’égards. Si ce n’était pas l’intention de Ryûsuke HAMAGUCHI, il faut savoir aussi qu’il a laissé libre court au dialogue dans la conception du scénario de « Senses ». Comme nous l’évoquions précédemment, les 4 actrices n’avaient jamais eu aucune expérience dans le domaine du cinéma, et n’avaient même jamais joué auparavant. Ryûsuke HAMAGUCHI les a alors dirigées de manière particulière, sans les conditionner et les laissant libre dans leurs interprétations. Cette liberté leur aura permis de s’écouter, de s'approprier leurs rôles et de livrer un jeu qui se révèle très juste et authentique. De même, le scénario issu d’ateliers d’improvisation a subi ainsi plusieurs modifications, y compris pendant le tournage, s’ajustant au fil de la réalisation. Ce n’est pas la première fois que le réalisateur nous laisse pénétrer l’intimité de ses sujets. Outre les trois documentaires qu’il a réalisés avec Kou SAKAI, et d’autres films jamais diffusés en France, avant « Senses », Ryûsuke HAMAGUCHI proposait « Intimacies », d’une durée de 4h15 en 2012 !

 

L’avis de Yuuki K. : 

 

SENSES 4

Senses de Ryûsuke Hamaguchi, via Art House

 

Par la durée de « Senses » et sa réalisation,  on se met à la place de ses personnages principales, étant invité à vivre l’intimité de chacune et à les écouter. Le film révèle aussi beaucoup d’aspects sur un plan comportemental de la société japonaise, à travers Jun, Sakurako, Akari et Fumi mais aussi l'attitude de leurs conjoints respectifs, par exemple dans la manière de paraître au point de ne pas oser révéler certaines choses pourtant si primordiales à la réalisation de soi. Chacune a pourtant un caractère  différent et des raisons propres à elles dans les choix qu’elles font : Jun veut quitter son mari et est en plein divorce après avoir commis un adultère, la deuxième semble vivre un mariage heureux et s’occupe de son fils en pleine adolescence, Fumi est quant à elle curatrice d’art, mariée elle aussi et Akari est une infirmière, la seule célibataire du groupe, au caractère bien trempé. Malgré le temps, les reproches qu’elles pourraient se faire et même les non-dits qui les affectent, rien n’a altéré leur amitié. Ces 4 amies sont soudées, à la différence de ce qui se passe dans leurs foyers respectifs. La première partie « Senses 1&2 » souligne ainsi cette amitié sans faille malgré les paroles parfois dures qu’elles pourraient se dire. Les deux premiers films laissent profiter le spectateur de cette amitié solide tout en posant un contexte à ce qui suivra. C’est surtout dans la deuxième partie, soit « Senses 3 & 4 » que le spectateur constate l’étendue des dégâts occasionnés par la disparition de l’une d’entre elles, avant de découvrir dans la dernière partie du film, la conclusion. Si le thème de ce film est la difficile expression de ses sentiments, le temps est également central. Sans prendre du temps,  comment parvenir à nous écouter les uns les autres et donc nous exprimer ? Un temps qui est pris pour « Senses » (140min pour « Senses 1&2 », 85 minutes pour « Senses 3&4 » et 75 minutes pour « Senses 5 ») et qui est nécessaire pour que les 4 protagonistes de ce film puissent s’autoriser à exprimer ce qu’elles ont sur le cœur et, pour nous, de mieux les comprendre et de nous attacher à elles. Ryûsuke HAMAGUCHI laisse le temps à ces femmes d’exister, de vivre, de se faire entendre, et à tous leurs sens de s’éveiller. A voir, d’autant que si ce film a été récompensé en festivals, c’est au cours d’un autre festival prestigieux et pour un autre film qui pourrait prochainement sortir en France que Ryûsuke HAMAGUCHI fait actuellement parler de lui. En effet, le réalisateur est en compétition avec « Asako I & II » en ce moment au festival de Cannes !

 

« Senses » de Ryûsuke Hamaguchi avec Sachie Tanaka, Hazuki Kikuchi, Maiko Mihara, Rira Kawamura.

- « Senses 1&2 », sorti le 2 mai.

- « Senses 3&4 », sorti le 9 mai.

- « Senses 5 », sortie prévue le 16 mai.

Photo : Senses de Ryûsuke Hamaguchi, via Art House

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company