Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Maiko poursuivies à Kyôto : petit rappel des interdits

Maiko poursuivies à Kyôto : petit rappel des interdits

Yuuki K 15:03 - 29 juillet 2019

Fin juin, une nouvelle vidéo circulait sur les réseaux sociaux montrant des touristes poursuivant des maiko avec leurs smartphones et appareils photos.Un geste choquant et offensant, d’autant que les photos des maiko hors lieux autorisés et sans autorisation sont interdites.

C’est une vidéo qui avait fait du bruit à la fin juin. On y voit de nombreux touristes poursuivant une maiko dans le quartier de Gion à Kyôto, n’hésitant pas à déranger la circulation et donc se mettre en danger, dans le simple but d’obtenir une photo.

 

 

Or il est interdit de photographier les maiko et les geiko de Kyôto sans leur autorisation et en dehors d’un cadre défini. Dans le guide des bonnes manières de la ville mis en ligne en 2015, « Akimahen » (signifiant « interdit » en français), il est bien stipulé qu’il ne faut pas importuner une maiko si l’on en croise une dans la rue, vous priant au contraire de ne pas l’arrêter pour lui demander une photo et surtout pas de l’attraper par son kimono. Si cette règle existe c’est notamment parce que si une maiko est aperçue en ville c’est qu’elle doit se rendre au travail. Une règle qui n’est pas nouvelle pourtant puisqu’en 2009, la ville s’inquiétait déjà de ce harcèlement comme le titrait The Japan Times : « Respect 'maiko' privacy, don't act like paparazzi, Kyoto tells tourists » soit en français « Respectez la vie privée des maiko, ne vous comportez pas en paparazzi, demande Kyôto aux touristes ».  On vous rassure : cela ne concerne pas que les touristes venus de l’étranger mais également les touristes japonais. Malheureusement, malgré la présence de panneaux signalant ces interdictions et la création du guide en ligne des bonnes manières sur le site officiel de Kyôto, les visiteurs semblent plus obnubilés par le fait d’obtenir leur photo que par le respect des maiko. Et ces comportements irrespectueux continuent. Si les geisha de manière générale incarnent un fantasme, elles sont des êtres humains ayant droit à leur intimité. Elles ne sont ni des attractions humaines ni des trophées à exhiber. Si vous désirez vraiment rencontrer une maiko, il existe plusieurs offres permettant de vivre cette expérience. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre agence de voyage ou de votre hôtel pour organiser un dîner en compagnie de maiko voire de geiko. Si votre budget est serré, vous pouvez profiter d’un spectacle de maiko au Yasaka Hall dans le quartier de Gion. Et en avril, en pleine floraison des sakura vous pouvez également les admirer durant le Miyako Odori. Ainsi, selon votre choix et avec un peu de chance, vous aurez peut-être la possibilité d’obtenir votre photo avec une maiko. Dans tous les cas, évitez de les poursuivre dans la rue lorsque vous en croisez une et ne prenez surtout pas de photo sans leur accord !

 

Depuis que le Japon a pour objectif d’accueillir 40 millions de touristes sur son territoire d’ici 2020, certaines villes se retrouvent confrontées à subir le tourisme de masse. C’est le cas notamment de Kyôto où le nombre de touristes ne fait qu’augmenter et est une source de tension pour les habitants de la ville. En cause, le manque de respect de certaines règles, pourtant notifiées. Par exemple, beaucoup de touristes  s’achètent à manger pour déguster leur achat en marchant (le tabe-aruki, un problème également rencontré à Kamakura). Ce qui est en principe interdit ou du moins très mal vu par les Japonais. Il y a aussi le problème des transports en commun, lorsque les touristes ne font pas correctement la queue malgré la présence de marquages au sol ou lorsque les touristes viennent avec des bagages imposants prenant toute la place dans les transports en commun ne laissant alors plus de places pour les usagers réguliers. Ou encore, le non-respect du silence à observer lorsqu’on se balade dans un quartier résidentiel. N’oubliez donc pas que lorsque vous visitez un pays étranger, la meilleure chose à faire avant de vous y rendre est de vous renseigner un minimum sur la culture et les coutumes du pays en question et de les respecter !

 

 

Sources : Twitter @tamaki_nisimura, Kotaku, The Japan Times, site officiel de la ville de Kyôto.

Photo : capture écran de l’Akimahen de la ville de Kyôto

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company