One Piece
Hunter X Hunter
Chainsaw Man

Chainsaw Man : Le Démon-Guerre prépare une arme des plus étranges !

La première saison de l'anime Chainsaw Man s'est achevée et, en attendant de savoir si le Studio MAPPA reviendra dans ce monde démoniaque avec une deuxième saison, la série manga de Tatsuki Fujimoto se poursuit.


Attention ! Risque de spoilers du dernier chapitre du manga de Chainsaw Man, le chapitre 116.

Alors que Denji est relégué au second plan au profit d’un nouveau protagoniste, Asa Mitaka, alias le Démon-Guerre, le dernier épisode du manga laisse entrevoir que la lycéenne utilisera ses pouvoirs d’une manière que nous n’avons pas encore vue.

Pour commencer, nous devons examiner les pouvoirs du Démon-Guerre. Asa, en tant qu’hybride, peut créer des armes à partir de tout ce qu’elle touche. Malheureusement, la puissance de l’arme est déterminée par l’attachement de Mitaka à l’objet en question, ce qui signifie que plus elle est proche d’un objet ou d’une personne, plus l’arme sera puissante. Après sa brève rencontre avec le troisième cavalier de l’apocalypse, Famine, Asa est informée qu’elle pourra échapper à sa situation actuelle en transformant Denji en arme.


A l’origine, Asa avait conclu un accord avec le Démon-Guerre pour se venger du Chainsaw Man. Elle a été piégée dans un aquarium pour un rendez-vous avec l’objet de sa vengeance. Malgré le pouvoir du Démon-Guerre, Asa se retrouve incapable d’éliminer Denji, ce qui est d’autant plus problématique qu’elle est piégée grâce au pouvoir du Démon-Eternité.

Cherchant un moyen d’utiliser ses capacités de Démon-Guerre, Asa se convainc que si elle peut voir la valeur de l’Aquarium lui-même, alors elle peut le transformer en arme :

« Aie confiance, Asa. Peu importe que la logique soit folle. C’est une question de ma propre perception. Je paie le million de yens dans ce sac pour acheter cet aquarium. La lance de l’aquarium. »

Nous devrons attendre le prochain chapitre pour voir à quoi ressemble une lance d’aquarium, mais vu la façon dont Chainsaw Man a été sauvage dans le passé, Sky is the limit.

Publiez un commentaire