Escape The Dark Sector – Examen du jeu de société

Themeborne

En tant que grand fan de Themebornes original « Creepy Castle Choose ’em up » AKA Escape The Dark Castle, j’ai été très heureux d’apprendre que l’équipe travaillait dur pour convertir cette expérience brillamment addictive en un nouveau format de science-fiction, et après des mois d’anticipation J’ai enfin pu jouer à Escape The Dark Sector.

Cela valait-il la peine d’attendre?

Bien sûr que ça l’était.

Escape the Dark Sector voit 1 à 4 joueurs jouer le rôle d’un équipage de vaisseau spatial qui a été piégé par inadvertance à bord d’une station spatiale flottante monstrueuse. Équipé de cyborgs défectueux, d’entités cosmiques terrifiantes et de toutes sortes d’écume et de méchanceté entre les deux, c’est à l’équipe de s’échapper par tous les moyens nécessaires. Cela se traduit par une équipe qui avance à travers un jeu aléatoire d’événements scriptés, fait des choix difficiles et combat des ennemis au combat où les ennemis que vous affrontez ont des réserves de santé constituées de dés et le dé du personnage spécifique que vous lancez dicte les dégâts que vous infligez.

C’est un concept ridiculement simple et qui est une énorme aubaine dans un marché de jeux de société rempli de manuels qui rivalisent avec Atlas Shrugged et des temps de jeu de quatre heures minimum. Quand Escape The Dark Sector dit que vous pouvez apprendre les règles en dix minutes et que chaque session de jeu dure une quarantaine de minutes, c’est fidèle à sa parole.

Cette courte durée d’exécution encourage plusieurs parties et, grâce à des règles et à une organisation de deck brillamment étendues, le facteur de rejouabilité passe par le toit. Par exemple, le gameplay est désormais divisé en trois actes, ce qui signifie que les joueurs tirent des cartes de trois piles différentes pour constituer leur deck aventure, ce qui affecte à son tour le gameplay, l’expérience devenant plus difficile à mesure que les joueurs progressent. Cela signifie plus d’énormes pics de difficulté sortant de nulle part qui pourraient se produire dans Escape The Dark Castle et en font une expérience qui semble juste.

Cela ne veut pas dire que le jeu n’est pas aussi difficile que des clous, car maintenant, en plus du combat rapproché, il y a maintenant des combats à distance, et les joueurs peuvent maintenant choisir soit d’aller dans toutes les armes à feu avant de retirer les tuyaux en plomb, ce dont est que s’ils marquent des coups avec leurs armes, ils peuvent retirer TOUS les dés de santé d’un ennemi (parfois même plus d’un!). En plus de cela, lorsque les ennemis ripostent, il y a une petite chance qu’ils rateront! Croyez-moi, les acclamations qui montent lorsqu’un ennemi botte un tir sont parmi les meilleurs moments du jeu.

Pour ceux qui cherchent à faire encore plus de dégâts, une nouvelle option de flanc est disponible, et en échange d’une perte éventuelle d’un peu de santé, le joueur qui se met en position peut attaquer avec plus de puissance au tour suivant. Il ajoute une belle couche de stratégie au jeu et peut voir même des ennemis monstrueux abattus en quelques tours, atténuant une partie du facteur de slog qui a entravé le combat d’Escape The Dark Castle.

Ailleurs, le jeu donne l’impression d’avoir un libellé et des règles resserrés, ce qui le rend super simple à comprendre, et le manuel guide les joueurs à travers des exemples de rounds de combat d’une manière claire et facile à comprendre. Ceci est vraiment apprécié car j’ai pu terminer des jeux avec des joueurs qui n’ont que peu ou pas d’intérêt pour les jeux de société sans aucun problème (c’est d’autant mieux qu’ils ont dit qu’ils y joueraient à nouveau!)

Il m’est impossible de ne pas recommander ce jeu, son esthétique continue d’être brillamment conçue, sa disposition et ses objectifs sont clairs comme du cristal, et les modifications apportées au combat, à la construction de deck et aux récompenses d’objets en font une expérience inoubliable du début à la fin. En espérant que le jeu reçoive le même type de support d’extension fantastique que Escape The Dark Castle, bien qu’avec le brillant bilan de Themebornes, il soit difficile de ne pas voir cela se produire.

5/5.

  • PID Escape the Dark Side [CD] Usa import
    Plume - Escape the Dark Side (CD NEW) Étiquette: Pid Format: CD Date de sortie: 12 avril 2019 non. de disques: 1 EAN: 5051083143233
    23,95 €

Written by SasukE

Pokémon Journeys: The Series (Saison 2) – que va-t-il se passer cette fois? Découvrez toutes les mises à jour exclusives.

Khloé Kardashian n’est pas enceinte, disent des sources