in

Le Japon et la Chine acceptent de travailler à la reprise des voyages

Le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi et son homologue chinois Wang Yi ont convenu mercredi de travailler rapidement à la reprise des voyages mutuels, qui ont stagné en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, a déclaré le ministère japonais des Affaires étrangères.

Lors de leur premier appel téléphonique depuis fin avril, les ministres ont convenu de coopérer pour reprendre les déplacements mutuels « dès que possible », selon le ministère.

La Chine fait partie d’un groupe de pays pour lesquels le Japon envisage d’assouplir son interdiction de voyager alors que l’administration du Premier ministre Shinzo Abe cherche à équilibrer la reprise économique avec la maîtrise du coronavirus.

L’interdiction de voyager est actuellement en vigueur dans 146 pays et régions, les voyageurs étrangers qui se sont rendus dans l’un d’entre eux dans les 14 jours suivant leur arrivée au Japon se sont vu refuser l’entrée.

Wang, qui est également conseiller d’État, a souligné la nécessité de coopérer pour lutter contre le coronavirus et mettre l’économie sur la voie de la reprise, selon le ministère chinois des Affaires étrangères.

Au cours de l’appel de 80 minutes, organisé à la demande de Pékin, Motegi a exhorté Wang à mettre un terme aux intrusions répétées de navires officiels chinois dans les eaux territoriales japonaises autour des îles Senkaku, un groupe d’îlots de la mer de Chine orientale administrés par le Japon mais revendiqués par la Chine.

Mercredi, des navires de la Garde côtière chinoise ont été repérés près du Senkakus pour la 107e journée consécutive dans une tentative apparente de faire valoir sa revendication sur les îlots.

Sur 11 des 107 jours, des navires chinois ont pénétré dans les eaux territoriales japonaises autour des îles, incitant Tokyo à renforcer les patrouilles et à manifester avec Pékin.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a déclaré que Motegi a également exprimé son inquiétude face à la situation à Hong Kong, où la Chine a imposé une nouvelle loi sur la sécurité nationale lui permettant de sévir contre ce qu’elle considère comme une activité subversive.

Les critiques affirment que la loi empiète sur les droits de l’homme et les libertés qui ont été promis à l’ancienne colonie britannique pendant 50 ans après son retour sous contrôle chinois en 1997.

Les intrusions maritimes et la question de Hong Kong sont devenues des sources de tension entre Tokyo et Pékin, les législateurs conservateurs au Japon exhortant l’administration d’Abe à annuler l’invitation du président chinois Xi Jinping à se rendre en tant qu’invité d’État.

Couverture connexe:

Tokyo signale 250 nouveaux cas de coronavirus

La Chine signale 101 nouvelles infections à coronavirus, le plus élevé depuis le 12 avril

  • KIPLAY Pantalon JAPON gris chiné/noir taille XL
    Jardin piscine Vêtement et accessoires du jardinier Vêtements pour le jardinage et le bricolage Pantalon et bas de protection KIPLAY, Description Le produit Pantalon souple avec poches côtés fermées par zip. Renforts aux genoux matelassés avec ouate 120 g. Ceinture et bas de jambes
    69,17 €
  • KIPLAY Pantalon JAPON gris chiné/noir taille M
    Jardin piscine Vêtement et accessoires du jardinier Vêtements pour le jardinage et le bricolage Pantalon et bas de protection KIPLAY, Description Le produit Pantalon souple avec poches côtés fermées par zip. Renforts aux genoux matelassés avec ouate 120 g. Ceinture et bas de jambes
    69,17 €
  • KIPLAY Pantalon JAPON gris chiné/noir taille L
    Jardin piscine Vêtement et accessoires du jardinier Vêtements pour le jardinage et le bricolage Pantalon et bas de protection KIPLAY, Description Le produit Pantalon souple avec poches côtés fermées par zip. Renforts aux genoux matelassés avec ouate 120 g. Ceinture et bas de jambes
    69,17 €
Voir aussi  White Elephant Palm Beach ouvrira le 4 novembre 2020

Written by Vegeta

Multi call of duty WARZONE FACECAM PS4 FR

Où les gens achètent réellement