One Piece
Naruto
Dragon Ball Super : Super Hero

Qu’est-ce que le Kodomo manga ?

Voir Cacher le sommaire

Les mangas Kodomo sont littéralement des mangas destinés aux enfants d’au moins dix ans. Pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont des livres d’images et romans sous forme de BD et ils n’ont cessé de croître depuis quelques années. Mais, que faut-il savoir sur les mangas Kodomo ?

A propos des mangas Kodomo

Les bandes dessinées sous forme de mangas existent depuis longtemps, notamment les mangas Shojo/Shonen (pour adolescents, visant un public féminin ou masculin ; Shojo, désigne les mangas destinés au public féminin et le Shonen, masculin). Mais, l’édition de ces histoires plus courtes pour les enfants est encore un nouveau phénomène.

Une chose qui distingue les mangas pour enfants du livre d’images est que le mot manga est utilisé comme un descripteur autonome.

Au Japon, les mangas pour enfants sont généralement divisés en trois catégories différentes, dont la première comprend des livres d’images généraux destinés aux enfants ou aux jeunes enfants de plus de dix ans. Certains livres d’images sont divisés par âge.

D’autres mangas Kodomo pour enfants incluent des romans, moins catégorisés en fonction de l’age cette fois ci. Il est quelque peu déroutant de discuter des mangas pour enfants, vu qu’en général les mangas s’adressent aux adultes et aux adolescents. D’une façon générale, les mangas Kodomo sont une catégorie spéciale qui est dépourvue de tout caractère obscène et adaptée à un public jeune.

Les adaptations en manga Kodomo des histoires et du folklore traditionnels japonais continuent de gagner en popularité en Occident. Certains des meilleurs sont produits par des artistes asiatiques qui ont dédié leurs carrières aux comiques pour enfants. Des éditeurs occidentaux de mangas Kodomo ont vu le jour, mais aucun groupe international ne se consacre uniquement aux mangas pour enfants. Les détaillants américains de bandes dessinées ont commencé à proposer des bandes dessinées étrangères dans leurs magasins en 2003, et c’est à peu près à ce moment-là que la démocratisation du manga Kodomo est arrivée.

Mais, outre les magasins exclusifs, la quasi-totalité de la distribution occidentale de mangas Kodomo aux États-Unis se fait au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, au Japon et aux Pays-Bas.

Les mangas Kodomo en occident

Le manga n’est peut-être pas familier aux occidentaux, du moins pour l’ancienne génération, mais c’est un passe-temps populaire dans les pays asiatiques, comme le Japon. La popularité des mangas pour enfants y a grandi depuis un certain temps.

Le distributeur de mangas Shueisha a commencé à vendre des mangas spécifiquement pour les enfants en 1997. L’objectif de la société était d’augmenter les ventes de mangas pour enfants, qui sont généralement étiquetés avec des titres légèrement plus adaptés aux enfants que les mangas pour lecteurs adultes.

Aujourd’hui, les mangas Kodomo avec des thèmes pour enfants sont principalement l’œuvre de l’artiste anime et manga Fujiko F. Fujio. Il a commencé sa carrière dans les années 1960 et ses œuvres les plus connues sont maintenant vendues sous forme d’anime, on cite :

  • Doraemon ;
  • Malicieuse Kiki ;
  • Warau Salesman.
Doraemon manga

Comme la plupart des mangas, ceux destinés aux enfants d’âge préscolaire sont généralement sous forme de panneaux en noir et blanc. Pareillement à la plupart des livres pour enfants, l’histoire peut également être écrite en trois ou quatre panneaux. En plus des différents types d’histoires qui peuvent apparaître dans les livres, les mangas Kodomo peuvent aussi représenter des personnages d’âges très variés. Les livres de mangas pour enfants ont souvent une intrigue mineure qui est destinée à plaire à un large éventail de lecteurs, et pas qu’aux plus petits.

Est-ce que les mangas Kodomo sont violents ?

Lorsqu’un adulte lit un manga, il peut tomber sur des éléments qu’il trouve dérangeants, comme du sang, des scènes de violence ou érotiques ou un mélange des trois. À cet égard, le manga Kodomo est différent du manga pour adultes. Avec les livres de manga pour enfant Kodomo, l’âge du lecteur est généralement indiqué sur la couverture. Et on peut s’attendre à des scènes beaucoup plus « soft » que dans un manga destiné à un public averti et majeur.

Les éditeurs au Japon spécialisés dans les mangas Kodomo préconisent l’utilisation de sujets simples du quotidien et essaient d’y faire passer des messages éducatifs, comme la vie à l’école et l’amitié, les valeurs humaines, etc. Cependant, cela ne signifie pas que les mangas Kodomo sont strictement réservés à un public juvénile, certaines éditions sont tellement intéressantes et développent des idées tellement futuristes, que même les plus âges d’entre nous ne manqueraient pas une occasion d’en lire !

Publiez un commentaire