One Piece
Naruto
Dragon Ball Super : Super Hero

Gamera : Rebirth : Netflix annonce un projet qui fait revivre le Kaiju classique !

Dans un film surprise, Netflix a annoncé un nouveau projet qui sera disponible sur la plateforme de streaming à une date ultérieure, Gamera : Rebirth, le premier film à mettre en scène le monstre japonais classique depuis 2006.

L’existence de ce nouveau projet, dont il n’est pas confirmé qu’il s’agisse d’une série, d’une émission spéciale ou d’un film, a pris les fans par surprise lorsqu’il a été annoncé soudainement, mais la nouvelle affiche et même une brève vidéo teaser de Netflix suscitent déjà l’enthousiasme. Le cinéaste Shusuke Kaneko, qui a déjà réalisé la trilogie Gamera des années 1990, a apporté son soutien total au projet (et avait déjà proposé une idée de reboot !).

« Lorsque j’ai eu l’idée de Reiwa Gamera et que j’ai fait une proposition, KADOKAWA travaillait déjà sur un nouveau projet », a-t-il déclaré (traduit du japonais). « De mon point de vue, je suis comme un commentateur de baseball avec l’expérience d’un manager de l’équipe Gamera, j’aimerais soutenir l’équipe jusqu’à ce qu’elle gagne le championnat. » Les trois films de Shusuke Kaneko ont été incroyablement bien accueillis à l’époque de leur sortie et sont devenus les favoris des fans de Gamera dans les années qui ont suivi. On ne sait pas si le réalisateur sera impliqué dans le nouveau projet de quelque manière que ce soit, mais le fait de montrer son soutien au retour de Gamera est une grande affaire pour les fans de la franchise.

Le seul vrai concurrent de Godzilla ?

Gamera, le monstre géant, a été présenté pour la première fois au public en 1965. Il s’agit d’une tortue géante crachant du feu et possédant des « jambes de fusée », il est à la fois le gardien de l’univers et l’ami de tous les enfants. Le personnage est devenu un élément essentiel du sous-genre des films japonais kaiju, et était en grande partie le seul monstre géant à pouvoir rivaliser avec le Godzilla de la Toho. Gamera a fait l’objet de sept suites dans les années 1960 et 1970, présentant son propre casting de méchants kaiju et de races extraterrestres, tout comme son homologue atomique.

Le reboot de Gamera par Shusuke Kaneko avec le film Gamera : Guardian of the Universe, suivi de deux suites, à faire connaître d’une manière plus importante que la plupart des suites des années 1970. Le succès de ces films a même permis à la Toho de l’engager pour réaliser son propre film Godzilla (Godzilla, Mothra and King Ghidorah, 2001 : Giant Monsters All-Out Attack de 2001, qui est une réinvention radicale de cette franchise kaiju). Gamera The Brave a été le dernier film de la franchise Gamera en 2006, et il est resté en sommeil depuis, jusqu’à aujourd’hui.

Gamera_rebirth-1

Publiez un commentaire