in

Konosuba : La saison 1 de l’anime apporte ces changements cruciaux par rapport aux Light Novels

Konosuba

KonoSuba : God’s Blessing on this Wonderful World ! est facilement l’un des noms les plus connus du genre isekai. Reprenant les éléments de base de la réincarnation, des alliés surpuissants et des mécanismes de jeu pour les transformer en pitreries loufoques, la série s’est fait connaître comme un isekai qui n’avait pas peur de se moquer de lui-même.

Bien que l’anime soit rempli de pitreries hilarantes, il y a eu un certain nombre de changements entre les Light Novels et leur adaptation à l’écran. Avec le buzz actuel autour du potentiel d’un projet d’anime à venir, ainsi que la sortie mondiale du jeu mobile KonoSuba, c’est le moment idéal pour revenir en arrière et en apprendre davantage sur le prédécesseur de l’anime. Pour la saison 1 de la série et les volumes 1 et 2 des Ligth Novels, voici les principales modifications apportées aux mésaventures de Kazuma et compagnie.

Kazuma & Co. Rencontre avec Wiz au cimetière

Kono

Lorsque Wiz apparaît pour la première fois dans l’anime KonoSuba, la relation inexpliquée qu’elle entretient avec Kazuma, Aqua et le reste de l’équipage semble un peu secondaire. Alors que Kazuma explique aux spectateurs qu’ils l’ont rencontrée lorsqu’elle servait de guide de l’au-delà pour les esprits rebelles, seules quelques secondes d’images accompagnent ce récit. Dans les light novels, une section entière du volume 1 est consacrée à la quête qu’il mentionne.

Le groupe rencontre Wiz pour la première fois lorsqu’il entreprend une quête pour vaincre un monstre appelé Zombie Maker, qui, comme son nom l’indique, transforme les cadavres normaux en zombies. Ils finissent par négocier avec Wiz, en nettoyant ses opérations et en prenant en charge la purification des esprits. Bien sûr, comme d’habitude, cette distraction du travail du créateur de zombies les fait échouer dans leur mission. Cela donne un premier aperçu des pouvoirs d’Aqua en tant que déesse, qui lui permettent de déjouer facilement les morts-vivants, et montre plus clairement la nature de Wiz en tant que liche. C’est aussi un exemple des light novels qui entrent dans les détails des monstres et des compétences que l’anime passe sous silence.

La première quête du chou de The Party est détaillée dans l’anime

Cabbage

La première quête obligatoire qui met à l’épreuve le groupe de Kazuma dans KonoSuba est la chasse aux choux saisonnière. Dans l’anime, le public a l’occasion de voir comment le groupe travaille ensemble en action – de façon médiocre, mais efficace. Cette bataille a permis de montrer pour la première fois la défense impénétrable de Darkness, ainsi que les raisons douteuses pour lesquelles elle l’a entraînée jusqu’à présent. De même, c’est peut-être cet épisode qui a donné à Megumin sa réputation de “fille folle de l’explosion” auprès d’Axel.

Malgré tous les moments emblématiques que cette scène a inspirés, elle n’apparaît pas en détail dans les light novels. Après l’annonce initiale de la quête et la réaction sidérée de Kazuma, la scène est coupée au moment où les aventuriers sont sur le point de partir. Lorsque le récit reprend, tout le monde est réuni dans le pub pour raconter la récolte imprévue. Si les détails de cette quête sont laissés à l’imagination du lecteur, les romans comportent des détails qui n’ont pas été abordés dans l’anime, comme le fait que d’autres légumes sont également doués de sensibilité, notamment les bâtonnets de carotte qui rampent comme des vers.

Voir aussi :  Konosuba : nouvelle saison et spin-off

La bataille avec le Roi Démon Général Verdia/Beldia

Kainishukufukuo 142

La mission de Kazuma dans KonoSuba est techniquement de vaincre le Roi Démon, mais la plupart du temps, il tombe par hasard sur les généraux du grand méchant. C’est le cas du dullahan Verdia (romanisé en Beldia dans les light novels), le premier des officiers démoniaques. Verdia apparaît pour la première fois dans Axel pour révéler que l’exercice d’explosion de Megumin sur un château soi-disant abandonné visait en fait sa base d’opérations. Essayant de les pousser à une bataille décisive, Verdia place une malédiction de mort sur Darkness, qui est rapidement dissipée par Aqua.

Son retour marque la première grande bataille de la carrière de Kazuma, mais diffère légèrement selon les versions. Bien qu’elle se déroule de manière similaire, les tactiques et les contributions des deux camps varient pour s’adapter au rythme de leurs supports respectifs. Cependant, la plus grande différence réside dans l’explication de la faiblesse de Verdia. Dans l’anime, la découverte par Kazuma de la vulnérabilité de Verdia à l’eau semble être purement basée sur la réaction du général. Dans les light novels, Kazuma explique que les créatures mortes-vivantes, comme les vampires et autres, sont souvent repoussées par l’eau qui coule, ce qui démontre sa connaissance du genre et son aptitude à faire ce travail.

La première rencontre de Kazuma avec Eris après sa mort

K

Après être mort à nouveau dans le monde imaginaire, Kazuma est accueilli par Eris, la cadette d’Aqua dans la hiérarchie des déesses. Eris propose d’abord à Kazuma de repartir comme un bébé au Japon ou de passer dans l’au-delà, mais finit par faire une exception pour sa renaissance. Si la scène se déroule de manière similaire dans les deux versions, quelques détails ont été modifiés pour l’anime KonoSuba.

Dans le light novels, la rencontre avec Eris est plus concise et Kazuma se sent réellement triste après avoir été confronté à la fin de son aventure. L’anime aborde ce sujet, mais commence par le voir fulminer devant Eris à propos de tous les problèmes que les membres de son groupe lui ont fait subir et comment il sera soulagé de récolter les bénéfices d’une réincarnation confortable. De plus, alors que dans les romans, Kazuma passe par une simple porte blanche pour être réincarné, l’anime en fait tout un plat en le faisant s’envoler dans un cercle magique. Dans la série, Aqua dit du mal d’Eris en affirmant qu’elle se rembourre la poitrine, ce qui, selon Kazuma, ne lui pose aucun problème.

Voir aussi :  "Imouza: la petite soeur de mon ami l'a pour moi!" Reçoit l'anime

L’intro de Dust et Keith était très différente dans le Light Novel

Keith

Les aventuriers Dust et Keith constituent un autre groupe de personnages introduits de manière désinvolte. Ils apparaissent pour la première fois dans l’anime KonoSuba lorsque Kazuma les repère en train de rôder autour de la boutique des succubes. Bien qu’il dise avoir appris à les connaître récemment, aucun détail n’est donné sur leur rencontre. Les light novels contiennent une aventure complète pour la première rencontre de Kazuma avec le duo, y compris une quête avec leurs alliés.

Dust abord aborde Kazuma dans le pub pour lui dire à quel point la vie doit être facile avec trois beaux membres du groupe de classe supérieure. Renversant la situation, Kazuma choisit d’échanger sa place avec Dust pour une journée, rejoignant Keith et les autres membres du groupe, Taylor et Rin. Il profite de l’occasion pour montrer sa vivacité d’esprit et son utilisation créative des compétences, devenant rapidement l’as du groupe. Lorsqu’ils retournent à la guilde, Dust est en larmes, ayant réalisé l’absurdité de traiter avec Aqua, Megumin et Darkness. Cette partie du light novels permet non seulement de développer deux personnages relégués à l’arrière-plan dans l’anime, mais donne à Kazuma quelqu’un qui peut compatir à son sort.

Kazuma affronte le karma dans la guerre contre le Destructeur

Destroyer

La saison 1 de l’anime KonoSuba s’achève par le combat décisif contre la Forteresse Mobile : Destructeur. Il s’agit également de la conclusion du volume 2 des light novels, mais le déroulement est quelque peu différent dans le récit écrit. En plus d’étendre l’apparition de Wiz à la guilde et d’armer le Destroyer avec encore plus d’armes, il permet une rétribution karmique pour le vol de culottes de Kazuma.

Après avoir escaladé le côté du Destructeur, Kazuma tente d’utiliser sa compétence Voler sur la tête de l’un de ses golems pour le détruire. Bien que la tactique soit réussie, la physique et le poids de l’objet prennent le dessus, faisant chuter la main de Kazuma sur le sol et la brisant à l’impact. Un moment similaire se produit lorsqu’il tente de voler la Coronatite qui alimente le Destructeur, mais il se brûle horriblement la main lorsqu’il l’atteint. Le journal laissé par le créateur du Destructeur en dit également plus sur son développement, révélant notamment que sa conception était un accident dû à l’écrasement d’une araignée sur les plans.