Le fondateur du studio Demon Slayer risque une peine de 20 mois d’emprisonnement

Demon Slayer

L’affaire de fraude fiscale contre le studio d’animation Demon Slayer Ufotable pourrait se terminer par le paiement d’une amende substantielle au gouvernement japonais et par l’emprisonnement de son fondateur.

Comme le rapporte TBS News, le procès du fondateur et ancien président d’Ufotable, Hikaru Kondo, s’est tenu dans un tribunal japonais le 1er novembre. Kondo et le studio ont été officiellement inculpés de fraude fiscale le 9 juillet, les procureurs alléguant que Kondo s’est personnellement soustrait au paiement de plus de 138 millions de yens (environ 1 million d’ euros) d’impôts, tandis que le studio a été accusé d’environ 4 millions de dollars américains d’impôts impayés. Ufotable et son fondateur ont d’abord nié les allégations, mais Kondo a fini par avouer les faits en septembre, et la société d’animation a annoncé qu’elle avait désormais déposé des documents fiscaux corrigés et qu’elle remboursait le montant des impôts dus. La condamnation dans cette affaire aura lieu le 10 décembre. Kondo risque toujours une peine de prison allant jusqu’à 20 mois pour ses crimes, et Ufotable des amendes supplémentaires totalisant 40 millions de yens (environ 300 000€).

Les procureurs affirment que Kondo a transféré l’argent généré par les cafés exploités par Ufotable dans son coffre-fort personnel, et que le fondateur a autorisé la société à produire des rapports comptables frauduleux pour dissimuler une forte augmentation de ses bénéfices. Kondo soutient qu’il n’a agi de la sorte que pour protéger le studio de toute perte potentielle à l’avenir, tandis que les procureurs ont qualifié Kondo d' »égoïste et cupide » et ont déclaré que l’ancien président avait utilisé l’argent pour acheter des biens immobiliers à son nom, plutôt que de l’utiliser pour des projets d’animation du studio.

Voir aussi :  Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - Briser toutes les couleurs d'épée

Ufotable a été fondé en 2000, et le studio s’est d’abord fait un nom avec des anime originaux tels que Coyote Ragtime Show et ses fréquentes collaborations avec l’éditeur de jeux vidéo Bandai Namco sur des projets tels que les adaptations animées de Tales of Symphonia et God Eater. Le studio a gagné en notoriété avec son adaptation acclamée de Fate/stay Night : Unlimited Blade Works, qui a été saluée pour la qualité de son animation. Ufotable a connu son plus grand succès en 2019, lorsqu’il a lancé l’adaptation en anime du manga shonen à succès de Koyoharu Gotouge, Demon Slayer : Kimetsu No Yaiba. La série a connu un énorme succès au Japon et à l’étranger, et son film de suite de 2020, Mugen Train, est devenu le film d’animation le plus rentable de tous les temps, pulvérisant un record qui était auparavant détenu par Spirited Away du Studio Ghibli pendant plus d’une décennie.