My Hero Academia : Pourquoi Tomura Shigaraki est le Vilain Parfait !

Voir le résumé Ne plus voir le résumé

Il n’y a aucun doute qu’en six saisons, My Hero Academia a offert des héros et des méchants mémorables. Cependant, Tomura Shigaraki n’est pas seulement un vilain ; il incarne l’exploration même de la méchanceté. Dans le monde de l’anime, les personnages existent souvent dans des archétypes et des tropes. Le parcours de Shigaraki, en revanche, brise le moule. Son tourment d’enfance le conduit à incarner finalement le mal déséquilibré, et en tant que tel, il est rempli d’aperçus sur les complexités de la nature humaine, de la moralité et de la zone grise entre les deux. Shigaraki se démarque parmi les nombreux méchants qui croisent le chemin des élèves de l’U.A.

L’histoire de Shigaraki le distingue des autres méchants dans le monde de l’anime. Contrairement aux antagonistes communs, le personnage de Shigaraki grandit et évolue au fur et à mesure que la série avance. Sa place en tant que méchant clé ne concerne pas seulement ses actions, mais les significations plus profondes qu’elles révèlent. Dans un monde où les héros et les vilains changent souvent de rôle, l’histoire de Shigaraki brille comme quelque chose qui mérite d’être regardé.

Le Développement Complex de Personnalité de Shigaraki

My Hero Academia Tomura Shigaraki

Le parcours de Tomura Shigaraki dans My Hero Academia montre comment la négligence et les abus peuvent laisser un enfant suffisamment vulnérable pour être façonné en un vrai méchant. Son passé traumatisant raconte une histoire de blessures familiales profondes et non guéries. Le père de Shigaraki a été abandonné par sa mère Nana Shimura, la septième One For All. Sa décision a été prise pour protéger le père de Shigaraki de All For One. Cet abandon, cependant, a involontairement créé un cycle de souffrance qui a finalement affecté la façon dont le père de Shigaraki le traitait, ainsi que son amour des héros. L’incapacité de la famille à soutenir et à comprendre Shigaraki le blesse profondément et est le catalyseur de son parcours vers les ténèbres. Son cheminement n’est pas un changement soudain, mais le triste résultat d’une famille qui a continué le cycle de la douleur plutôt que la guérison.

Manga « Un monstre » : Boruto dépasse ses limites une nouvelle fois face à Mitsuki !

L’histoire de Shigaraki peut être vue comme un avertissement sur la façon dont de vieilles cicatrices familiales peuvent causer des dommages durables à travers les générations. Shigaraki n’a pas pu échapper à la douleur du passé de sa famille et à leurs lourdes exigences, si bien qu’il est devenu le symbole de son propre cœur brisé. Cela fait de lui bien plus qu’un simple méchant ; c’est un personnage tragique dont les manières maléfiques résultent d’une enfance dépourvue d’amour et de soins. Sa vie est une leçon sérieuse sur la manière dont les parents qui négligent et étouffent la lumière de leurs enfants peuvent affecter l’avenir de cet enfant. L’amour des héros de Shigaraki était considéré comme franchement coupable et, alors qu’il commençait à développer son pouvoir, il l’a gardé réprimé aussi longtemps que possible. Lors de la nuit fatidique où il craque et tue sa famille, il fuit sa maison et se cache près d’un quai où All For One le trouve et le prend sous son aile. L’arc de Shigaraki, parallèle au flou constant entre héros et méchants de My Hero Academia, est un voyage tragique de comment un jeune garçon innocent grandit pour devenir une force de destruction.

L’idéologie de Shigaraki Influence My Hero Academia

My hero academia Shigaraki All For One

Les raisons pour lesquelles Shigaraki est un méchant dans My Hero Academia vont au-delà de simplement vouloir causer des problèmes. Il n’est pas satisfait de la façon dont fonctionne la société, en particulier la manière dont les gens idolâtrent les héros. Contrairement au protagoniste de My Hero Academia, Izuku Midoriya (alias Deku), qui veut faire le bien et donner de l’espoir aux gens, Shigaraki pense que le monde est rempli de problèmes et de faux sauveurs. All For One manipule encore davantage Shigaraki en alimentant son désenchantement, l’utilisant pour le guider vers un chemin encore plus sombre.

La manière de penser de Shigaraki ajoute plus de couches à My Hero Academia. Alors que Midoriya veut être un vrai héros, l’arc de Shigaraki exprime que le chemin pour y parvenir n’est pas toujours aussi simple. Il souligne comment les héros blessent leurs familles et que l’idolâtrie de ceux qui blessent les autres n’est pas juste. Le rôle de Shigaraki en tant que méchant n’est pas seulement d’être un agent du chaos, mais plutôt l’incarnation de toutes les blessures que le traumatisme générationnel inflige à une personne.

L’esthétique et les Capacités Iconiques de Shigaraki

L’esthétique unique de Shigaraki va bien au-delà de la caractérisation superficielle ; c’est une représentation visuelle de son passé tragique, chaque main en décomposition qui pend sur lui appartenant à l’un de ses membres de famille décédés. Celle qu’il place sur son visage appartenait à son père, un symbole hantant les abus et la douleur qu’il a subis enfant. Cette apparence glaçante associée à son Alter de Décroissance le distingue des autres méchants de la franchise. Contrairement aux capacités qui peuvent privilégier le flash ou le spectacle, la Décroissance porte avec elle un poids et une horreur qui reflètent l’âme de Shigaraki. C’est un pouvoir qui détruit tout ce qu’il touche, une allégorie de son propre parcours empli de douleur.

Manga One Piece Chapitre 1109 : C’est la fin pour Vegapunk et le Gouvernement mondial !

Dans la dernière saison, la prise de contrôle du corps de Shigaraki par All For One amplifie la présence du démon en tant que méchant parfait. Ce changement complexe amène le prochain conflit auquel est confronté le personnage de Shigaraki, une version évoluée et plus sombre du conflit qu’il a affronté avec son père. Maintenant, Shigaraki doit se rebeller et lutter contre son propre maître, All For One, pour rester maître de son propre destin. Alors qu’il lutte pour se libérer du contrôle d’All For One, la destruction qu’il laisse derrière lui est dévastatrice. La transformation de Shigaraki sert le récit en relevant encore davantage les enjeux et en faisant de sa bataille contre la société et ses héros une lutte viscérale.

La montée de Tomura Shigaraki en tant que méchant prédominant et inoubliable dans My Hero Academia est le reflet de la profondeur et de la complexité tissées dans son personnage. De son éducation tragique et traumatisante à sa guerre idéologique contre l’amour des héros de la société, ce méchant est bien plus qu’un simple antagoniste. Shigaraki est un symbole de blessures générationnelles non guéries, une critique des structures sociales et une incarnation des dilemmes moraux ambigus qui imprègnent le monde moderne. Son évolution en tant que personnage ne fait pas seulement avancer le récit, mais l’enrichit en fournissant des couches de compréhension qui vont au-delà des méchants stéréotypés.

La transformation de Shigaraki, d’enfant maltraité à symbole du mal, ainsi que son design de personnage distinct et ses profondes réflexions sur l’héroïsme et la moralité, le distinguent dans un anime riche en personnages et en histoires. Tomura Shigaraki de My Hero Academia résonne au-delà du monde de l’anime, consacrant son statut de méchant complexe parfait.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé


Vous aimez cet article ? Partagez !



JAPANFM est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire