Naruto : Quelle technique demande le plus de signes de la main (Mudra) ?

Dans l’univers captivant de Naruto, les ninjas déploient des compétences fascinantes pour atteindre leurs rêves. Au cœur de ces batailles intenses, la maîtrise des jutsus, ces techniques ninja mythiques, se révèle essentielle. Mais vous êtes-vous jamais demandé quel jutsu exige le plus grand nombre de mouvements de main pour être invoqué ? Préparez-vous à plonger dans le secret le mieux gardé des ninjas !

Dans la série Naruto, les jutsus se classent en trois catégories principales : le Ninjutsu, le Genjutsu, et le Taijutsu. Le Ninjutsu, en particulier, fascine par sa capacité à manipuler l’énergie naturelle, ou chakra, permettant de façonner et de lancer des attaques spectaculaires contre les adversaires.

Le jutsu le plus complexe aux Mudras

Pour invoquer un jutsu, les ninjas doivent libérer deux types de chakra : physique et spirituel. Ce processus exige d’exécuter une séquence de signes manuels, adoptant des postures spécifiques avec leurs mains pour invoquer la puissance désirée. Si certains jutsus requièrent peu de mouvements, d’autres demandent une suite complexe de gestes.

Anime Les 7 personnages qui ont vaincu Kaido (& 3 qui n’auraient jamais pu)

Alors, quel est le jutsu le plus long à exécuter dans Naruto ? Beaucoup penseraient au Kekkaimon Gofu Jutsu : Hachimon Heijou, une barrière spéciale nécessitant 30 signes manuels. Cependant, un autre jutsu se distingue par sa complexité : le Suiton Jutsu : Suiryudan no Jutsu ou Style de l’Eau : Jutsu du Dragon aqueux.

zabuza naruto

Visible lors du combat entre Zabuza et Kakashi, ce dernier a dû utiliser le Sharingan pour le copier. Pour le réaliser correctement, il faut un total de 40 signes manuels, rendant sa complétion en plein combat d’autant plus impressionnante, permettant de créer un immense dragon d’eau pour attaquer l’ennemi.

Donnez votre avis

4.0/5 · basé sur 24 votes
ou bien laissez un avis détaillé


Vous aimez cet article ? Partagez !



JAPANFM est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire