One Piece : Pourquoi Kuzan ne veut-il pas travailler sous les ordres d’Akainu ?

Voir le résumé Ne plus voir le résumé

La Saga de la Guerre au Sommet de One Piece a marqué un tournant décisif dans la série, alors que Luffy a sonné la cloche pour marquer le début d’une nouvelle ère, le monde a pris de nouveaux virages et, avec la disparition de Barbe Blanche, les puissances qui règnent sur les mers ont changé. Avec deux fruits du démon et son équipage de pirates, Barbe Noire a pris la place vide de l’Empereur. Bien que les Marines aient pratiquement gagné la guerre avec la mort d’Ace, ils n’ont pas été épargnés par les changements. Sengoku a démissionné de son poste d’amiral de la flotte, et deux des trois amiraux sont devenus candidats à ce poste.

Pour décider lequel d’entre eux assumerait le rôle d’amiral de la flotte, Akainu (également connu sous le nom de Sakazuki) et Kuzan (alias Aokiji) se sont affrontés dans une bataille extrême qui a duré plusieurs jours. L’intensité du combat était telle qu’elle a affecté le climat de l’île où se déroulait le match, le fameux Punk Hazard. Akainu est finalement sorti vainqueur, tandis qu’Aokiji a perdu sa jambe. Même après leur combat acharné, Akainu n’en voulait pas à Aokiji et l’invita même à continuer à servir en tant qu’amiral. Cependant, ce dernier a décliné l’offre et a décidé de naviguer sur les mers au sein de l’équipage de Barbe Noire, ce qui fait que l’on se demande pourquoi il a fait un tel choix.

Kuzan et Akainu ont des points de vue différents sur la justice

akainu vs kuzan one piece

Si les Marines de One Piece agissent collectivement sous la bannière de la justice, leurs officiers de haut rang ont des interprétations différentes de ce mot. Pour comprendre le choix de Kuzan, il est essentiel de connaître le sens de la justice des deux anciens amiraux. Kuzan est un fervent partisan de la « justice paresseuse », qui change de forme en fonction du contexte d’une situation donnée. Il n’est donc pas du genre à agir de manière impulsive. Il attend souvent que les événements se déroulent avant de prendre une décision.

Anime Après 13 ans, ils ont réussi ! One Piece l’a enfin fait avec ce dernier Chapitre

Akainu, quant à lui, est un fervent adepte de la devise « Justice absolue » des Marines. Machiavélique, il n’hésite pas à employer tous les moyens pour réaliser sa vision. Pour lui, la justice consiste à éradiquer le mal à la racine, quels que soient les victimes et le nombre de blessés. Akainu en fait souvent trop, ce qui entraîne la mort de nombreux innocents.

Kuzan n’est pas d’accord avec la façon de faire d’Akainu

akainu

Kuzan et Akainu ont beau avoir été des compagnons d’armes, cela ne veut pas dire que leurs points de vue s’accordent. A tout le moins, le premier méprise la façon de faire du second. Il a été témoin de la cruauté de la justice d’Akainu à de nombreuses reprises, mais la première fois qu’elle a été montrée dans One Piece, c’était lors de la catastrophe d’Ohara. Le Buster Call avait déjà été lancé à ce moment-là, et ils étaient deux des cinq vice-amiraux envoyés pour anéantir l’île. Comme le Buster Call n’avait pour but que d’éradiquer les archéologues d’Ohara, ils ont évacué les civils à bord d’un navire. Mais Akainu n’a pas épargné ce navire, il l’a coulé en utilisant les canons de son cuirassé, et Kuzan a personnellement assisté à l’incident.

La même chose s’est produite pendant la guerre au Sommet. Face au nombre incalculable de morts à Marineford, Koby avait réveillé son Haki de l’Observation. Le jeune Marine tenta d’arrêter la guerre, mais Akainu considéra cela comme un acte de trahison envers le code des Marines et tenta même de tuer Koby. Heureusement, Shanks arriva à temps pour l’arrêter. Néanmoins, cela prouve que l’amiral le plus détesté de One Piece est prêt à tout pour imposer sa vision de la justice.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé


Vous aimez cet article ? Partagez !



JAPANFM est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire