Comment expliquer facilement le Succès de Dragon Ball Z et les Saiyans ?

Dragon Ball a commencé comme une comédie de genre Arts Martiaux dans le style battle-shonen. Comment cette transition s'est-elle opérée aussi harmonieusement contrairement à ce que beaucoup auraient pu s'attendre ?

© Dragon Ball Z

Rejoins JapanFM sur X (Twitter) pour ne manquer aucunes actualités !

Voir Cacher le sommaire

La Saga Saiyan de Dragon Ball Z présente avec succès le concept de thèmes et de valeurs contrastées entre les personnages principaux et les Saiyans, mettant l’accent sur l’importance de la force, du travail d’équipe et de la technique des arts martiaux. L’enjeu croissant de la Saga Saiyan capte l’attention du public et leur permet de s’impliquer davantage dans l’histoire, car la Terre est menacée si les héros ne parviennent pas à vaincre les Saiyans. La fin de la Saga Saiyan, avec la défaite de Vegeta et la décision des personnages de se rendre sur Namek pour ressusciter leurs amis tombés, prépare le terrain pour la prochaine étape de l’histoire et illustre la progression narrative de Dragon Ball Z.

Un départ humble

Dragon Ball a commencé de manière très modeste. Dès le début, étant une comédie battle shonen, elle a démarré avec la quête des Dragon Balls, et a finalement conclu avec une intense bataille entre Goku et Piccolo Jr. lors du Tournoi du Monde. Cependant, quand Dragon Ball Z a fait ses débuts, peu s’attendaient à ce que Goku soit en réalité un extraterrestre ou que l’histoire bascule des arts martiaux à la science-fiction. Cette transition aurait pu être perturbante si elle avait été moins subtile, mais de nombreuses techniques narratives font que la Saga Saiyan fonctionne parfaitement comme une introduction à Dragon Ball Z.

Thèmes et montée des enjeux

La Saga Saiyan a commencé avec Raditz, qui, bien qu’oublié, introduit parfaitement les thèmes et les valeurs des ennemis. Les valeurs antithétiques « la fin justifie les moyens » et « on ne peut compter que sur ce avec quoi on est né » sont représentées par les Saiyans qui débarquent sur Terre. Cependant, elles sont contrastées par les protagonistes qui croient en leurs propres forces, en le travail d’équipe, en la technique des arts martiaux et même en la formation d’alliances par nécessité, comme dans le cas de Goku et Piccolo. Après tout, la terre est en péril si les héros perdent. Dès le début de Dragon Ball Z, Goku s’est sacrifié pour ses amis.

La conclusion et la suite

Le combat final est aussi haletant que jamais, mais lorsque Vegeta se transforme en Grand Singe et commence à détruire Goku, c’est à ce moment que Krillin, Gohan et même Yajirobe arrivent à temps pour vaincre Vegeta ensemble. En tant que méchant, Vegeta représentait parfaitement ce contre quoi les héros luttaient. Cependant, avec la fin de la Saga Saiyan de Dragon Ball Z, elle parvient aussi à poser les bases pour la prochaine étape de l’histoire.

Avec la révélation d’une planète Namek qui posséderait des Dragon Balls namekians, offrant l’espoir de ramener ceux qui sont morts, comme Tenshinhan, Yamcha, Chiaotzu et même Piccolo; Krillin et Gohan décident de partir vers les étoiles pour ressusciter leurs amis. La saga se poursuit avec la Saga Namek, et la Saga Saiyan réussit en tant qu’arc grâce aux thèmes et aux enjeux élevés pour les personnages. Au final, l’histoire continue d’avancer. Dragon Ball Z réussit certainement en ce sens.

JAPANFM est un média indépendant, a besoin de VOUS pour se faire connaitre ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Publiez un commentaire