Dragon Ball : Pourquoi le Super Saiyan 3 est aussi rare ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la transformation en Super Saiyan 3 est si peu fréquente dans l'univers de Dragon Ball Z ? Goku lui-même nous offre une explication fascinante, révélant un aspect méconnu et captivant de cette puissante métamorphose.

Voir le résumé Ne plus voir le résumé

La transformation en Super Saiyan 3, bien que conférant une puissance phénoménale, présente un inconvénient majeur : elle épuise le ki du Saiyan à une vitesse bien plus élevée que les autres transformations. Cette caractéristique rend la Super Saiyan 3 peu adaptée aux combats de longue haleine, où l’endurance est cruciale. En effet, cette forme est si gourmande en énergie qu’elle est considérée comme inappropriée pour les affrontements terrestres, où le maintien de la puissance sur une longue période est essentiel, comme dans un tournoi.

D’où provient réellement la forme SSJ3 ?

Dans le chapitre 475 de Dragon Ball, Goku affronte Buu et Babidi dans le but de donner plus de temps à Goten et Trunks pour maîtriser la Danse de la Fusion. À ce moment, Goku, revenu d’entre les morts pour seulement vingt-quatre heures, dispose de peu de temps. Il ne peut donc pas être celui qui vaincra Buu. Avec Vegeta décédé et Gohan présumé mort, Goten et Trunks sont les seuls espoirs restants. Goku utilise alors cette occasion pour tester la Super Saiyan 3, une transformation qu’il a apprise dans l’au-delà. Selon Goku, la Super Saiyan 3 devrait être utilisée uniquement dans l’Autre Monde ou dans des lieux où le temps ne s’écoule pas. Sur Terre, cette transformation consomme trop d’énergie trop rapidement, ce qui la rend peu pratique malgré sa puissance presque inégalée. Cela suggère autrement que la Super Saiyan 3 est une sorte de transformation divine, similaire à la Super Saiyan God, qui ne devrait pas être utilisée par les mortels car elle n’est tout simplement pas viable dans le monde mortel.

Dans quel monde peut-elle fonctionner ?

Dans Dragon Ball Super, lors du défi de Goku à Beerus sur la planète du Roi Kai, qui existe hors du flux temporel, Goku se transforme en Super Saiyan 3 pour combattre le Dieu de la Destruction. Dans le film d’animation Dragon Ball Z : Fusion Reborn, Goku utilise également la Super Saiyan 3 pour affronter Janemba en enfer, un autre lieu où le temps ne s’écoule pas comme sur Terre. Ensuite, lorsqu’il présente la Super Saiyan 3 aux Saiyans de l’Univers 6 lors du Tournoi du Pouvoir dans DBS, il ne maintient cette forme que brièvement à cause de la drain de ki, car le tournoi se déroule dans un endroit où le temps s’écoule normalement, comme l’indique l’horloge du compte à rebours.

Anime Mauvaise nouvelle pour les fans de Boruto ! La déception à son comble

La Super Saiyan 3 n’est pas visiblement pas destinée au monde mortel, ce qui en fait un aspect incroyablement intéressant des transformations des Saiyans qui mérite d’être exploré plus en profondeur. C’est cette particularité qui explique sa rareté dans Dragon Ball Z.

Donnez votre avis

4.2/5 · basé sur 11 votes
ou bien laissez un avis détaillé


Vous aimez cet article ? Partagez !



JAPANFM est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

1 commentaires sur « Dragon Ball : Pourquoi le Super Saiyan 3 est aussi rare ? »

  1. Le fil conducteur est très sensé.

    Il est vrai que Goku a évoqué, et la fusion Gotenks aussi, que le SSJ3 consommait une quantité énorme d’énergie juste pour être maintenue, et ne pouvait durer qu’un temps très limité.
    Forme divine ? Peut-être, peut-être pas, car Beerus a envoyé valser Goku SSJ3 en une pichenette malgré la présence dans l’autre monde. Probablement PAS, du coup, compte tenu qu’il a fallu le rituel d’ascension au SSJG pour que Goku tienne la distance.

    Aussi, la chevelure du SSJ3 en animé entre en considération : animer toute cette masse capillaire à l’écran, c’est super pénible. Gérer le mouvement de chaque mèche, etc etc. On peut utiliser les animations numériques (CGI) et tout, cependant ça reste délicat.

    Forme puissante, mais pénible à adapter à l’écran. C’est probablement la raison fondementale.

    Répondre

Publiez un commentaire