One Piece
Naruto
Dragon Ball Super : Super Hero

Les mangas à lire pour les fans de combats

Voir Cacher le sommaire

Pour les fans de combats, les mangas sont des sources sûres de ce côté. En effet, beaucoup de shōnens font combattre des personnages créés de toute pièce dans des univers spéciaux. 

Les shōnens 

Il est impossible d’évoquer les shōnens sans évoquer les combats souvent épiques que ce soit dans les animés ou dans les mangas sous format papier.  

One piece

One Piece Wano Luffy

Eichiro Oda a créé une œuvre qui dure depuis 20 ans et qui a séduit les fans de manga de tous les âges et sexes. Le système de combat a su convaincre tout le monde. Chaque affrontement est unique. Chaque individu combat avec des pouvoirs qui proviennent fréquemment de fruits magiques, les fruits du démon. Ils empêchent de nager, mais permettent au porteur de posséder des pouvoirs uniques qu’il devra apprendre à maîtriser. Le pirate Luffy est emblématique. Dans son univers fictif, Oda établit un monde de pirates, ces pirates ont tous un objectif : le trésor d’un homme considéré comme le plus grand pirate. Gold D Roger provoque, lors de son exécution, l’ère de la piraterie, il incite le monde entier à retrouver son mystérieux trésor. Celui-ci se trouve à l’autre bout du monde. 

Hunter X Hunter

Hunter X Hunter

Hunter X Hunter est sans doute une des plus grandes frustrations des passionnés de manga. L’histoire écrite par Yoshihiro Togashi plonge le lecteur dans un univers fictif. 

Ce qui le différencie des autres, c’est son système de combat. Le système de combat se base sur le nen, une sorte d’énergie caractéristique du manga. Ce fameux nen se divise en quatre grands principes ;

  • Le ten, un renforcement de l’aura partout autour du corps,
  • le zetsu, une restitution de l’aura, les autres utilisateurs ne peuvent ressentir l’aura d’un utilisateur de zetsu,
  • le ren est une éruption de l’aura,
  • le hatsu est une projection de l’aura, celui-ci peut prendre des formes différentes qui dépendent de la personnalité de chacun. 

Le nen ayant aussi des applications avancées, comme l’en ou in, font que les combats se jouent sur des micros détails que l’auteur s’applique à expliquer. 

Ce système de combat fait aussi l’intérêt du manga, en quelque sorte, puisque chaque affrontement est unique. Le déroulement dépend donc de ce que l’auteur a choisi de faire, comme les différents types de nen se contrent. 

Les seinens

Les seinens qui sont pour adultes privilégient forcément la violence et font parfois même preuve d’une très grande violence qui ne peut convenir à des enfants. 

Berserk 

Berserk est un manga de type seinen, compliqué à lire pour de jeunes enfants. L’ambiance y est très sombre, les scènes de violences sont communes, qu’elles soient physiques, mentales. Les combats y sont très violents, l’auteur dessinant excellemment bien, tous les détails sont visibles.

Malgré sa violence et sa dureté à la lecture, un consensus général est accordé à Berserk qui figure parmi les plus grands classiques de la bande dessinée nippone.

L’histoire se déroule dans un univers inspiré de l’Europe médiévale, et on suit Guts, un mercenaire solitaire, ainsi que Griffith, le chef de la troupe de mercenaires appelée « La troupe du Faucon ». Guts combat à l’aide d’une armure qui le rend bestial, d’une épée qui est emblématique chez les passionnés de l’œuvre, puisque celle-ci est gigantesque, et il est seul à en porter une comme ça dans les mangas. L’auteur, malheureusement décédé, réalisa une œuvre inoubliable. Son trait fin ainsi que son sens du détail ont fait de la bande dessinée, une référence. 

Publiez un commentaire